Le soja, un "remède" efficace en cas de malnutrition

Un mélange de soja et de maïs permet de donner des forces aux enfants souffrant de malnutrition. La recette est particulièrement plébiscitée en République démocratique du Congo.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le
Des petites filles africaines autour d'un repas frugal
Des petites filles africaines autour d'un repas frugal

Une composition 100 % naturelle. En République démocratique du Congo (RDC), le mélange maïs-soja est conseillé en cas de malnutrition. En effet, la nutritionniste Liliane Lobela en a exposé les bienfaits lors d’un contrôle effectué dans la zone de santé de Binza-Ozone dans la commune de Ngaliema à Kinshasa, rapporte l’Agence congolaise de presse.

"Le soja contient des protéines complètes pouvant remplacer la viande, et il est riche en fibres et en acide gras. Le soja contribue à réguler les lipides dans l’organisme en favorisant aussi l’absence ou la baisse du cholestérol et offre également une multitude de possibilités de mélange à d’autres produits nutritifs", a renseigné la nutritionniste. Les effets supplémentaires du mélange de maïs et de soja et l’efficacité de l’huile dans la bouillie ont ainsi été mis en évidence. 

À lire aussi : Kinkeliba, bissap... quand les plantes africaines luttent contre l'hypertension

Respecter les mesures d’hygiène

Outre les enfants, le soja fait également du bien aux personnes âgées. Il contribue à faire baisser la tension en cas d’hypertension artérielle, considérée comme le premier facteur de décès dans le monde.

Il aide aussi à faire baisser les triglycérides (les constituants principaux des graisses animales, de l’huile végétale et des produits laitiers) dans le corps humain. Pour bénéficier de ces bienfaits en évitant les maladies, Liliane Lobela préconise toutefois de respecter scrupuleusement les règles d'hygiène.