Face au Covid, la Centrafrique veut vacciner 80% de sa population

En ce début d'année, la Centrafrique voit les choses en grand. Le ministère de la Santé veut immuniser 80% de la population contre le Covid-19.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le
Le Dr Pierre Somse, Ministre de la Santé, veut accélérer la vaccination des Centrafricains
Le Dr Pierre Somse, Ministre de la Santé, veut accélérer la vaccination des Centrafricains  —  OMS Centrafrique

Toujours plus. Le ministère de la Santé centrafricaine espère vacciner jusqu’à 80% de sa population cette année. L’annonce a été faite, fin décembre, par le coordonnateur technique du Covid-19, le Dr Luc-Salva Hérédei-Bona. Un objectif colossal, à l'heure où les personnels de santé menacent de faire grève faute de paiement de leur prime Covid. 

Les Centrafricains "sont réceptifs" au vaccin anti-Covid

Depuis le début de la campagne de vaccination anti-Covid en mai dernier, les autorités ont acquis 6 millions de vaccins. A ce stade, environ 346.000 Centrafricains ont reçu les deux doses recommandées du sérum anti-Covid, soit l'équivalent de 7,2% de la population. 

En Octobre dernier, le président centrafricain Faustin Archange Touadera a profité d'un séjour officiel au Gabon pour expliquer que ses compatriotes étaient “très réceptifs“ à la vaccination. Et le nombre de cas recensés dans le pays est assez faible avec environ 12.500 cas, dont 101 décès, pour près de 5 millions d'habitants. Des chiffres qui sont sans doute sous-estimés, vu le nombre très élevé de personnes asymptomatiques sur le continent africain.