Rougeole, polio, fièvre jaune... Les maladies évitables par la vaccination explosent en Afrique

A l'ombre du Covid-19, l'Afrique est confrontée à une recrudescence des épidémies des maladies évitables par la vaccination.

La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
Rédigé le , mis à jour le
Le retard de la vaccination des enfants a accéléré la propagation de la rougeole
Le retard de la vaccination des enfants a accéléré la propagation de la rougeole  —  OMS

Elle fait un retour en force. La rougeole gagne du terrain à une vitesse inquiétante en Afrique. Du fait du retard de la vaccination des enfants, le continent enregistre une hausse de 400% pour les trois premiers mois de 2022 par rapport à la même période de 2021.  

Près de 17.500 cas de cette maladie virale hautement contagieuse ont été répertoriés à ce stade sur le continent, où vingt pays ont signalé des épidémies de rougeole, soit huit de plus que durant les trois premiers mois de 2021, précise le bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la Santé dans un communiqué. 

Ne pas oublier les autres menaces

D'autres maladies évitables par la vaccination font aussi des ravages. Vingt-quatre pays africains ont confirmé des épidémies d'un variant de la polio en 2021, soit quatre de plus qu'en 2020. Treize ont signalé des épidémies de fièvre jaune, contre neuf en 2020 et trois en 2019.

La pandémie de Covid-19, qui a submergé les systèmes de santé, a "perturbé les services d'immunisation systématique dans beaucoup de pays africains et contraint à la suspension de campagnes de vaccination", explique l'OMS-Afrique. "Au moment où l’Afrique œuvre sans relâche pour vaincre la COVID-19, nous ne devons pas pour autant oublier les autres menaces sanitaires. Les systèmes de santé pourraient être mis à rude épreuve non seulement par la Covid-19, mais également par d’autres maladies", a averti la Dre Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique. 

Source : OMS