Premier cas de variole du singe au Maroc

Après les faux cas suspects, le Maroc a annoncé l’identification du premier cas de variole du singe sur son territoire.

La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
Rédigé le
La variole du singe a été identifiée au Maroc
La variole du singe a été identifiée au Maroc

Elle est bien là ! La variole du singe a été identifiée sur le sol marocain. Le ministère de la Santé a annonce, ce jeudi, la détection du premier cas de cette zoonose virale au Royaume, quelques jours après l'identification de plusieurs faux cas suspects. 

Il s’agit d’un patient en provenance d’un pays européen, qui n’a pas été précisé. "Il a été détecté dans le cadre du protocole établi par notre pays, depuis le lancement de l’alerte sanitaire mondiale", précise le ministère de la Santé. 

État stable

L'état de santé du patient est "stable et ne suscite pas d'inquiétude", a ajouté le ministère de la Santé. Les cas contacts ont été répertoriés et n'ont montré "aucun symptôme jusqu'à présent", a-t-il précisé, alors que les autorités marocaines ont récemment décidé de recenser les singes à Marrakech. 

La variole du singe est considérée comme bien moins dangereuse et contagieuse que sa cousine, la variole, éradiquée depuis plus de 40 ans. A ce jour, le Maroc est le premier pays du Maghreb à faire état publiquement d'un cas confirmé de cette maladie infectieuse. C'est aussi le premier pays africain non endémique à avoir identifié cette pathologie sur son territoire. 

Source : AFP