Pourquoi certains bébés sont-ils plus réceptifs à la colère ?

Selon une étude, les bébés dont les parents sont directifs ont tendance à davantage réagir à la colère.

Muriel Kaiser
Rédigé le , mis à jour le
Un bébé en colère
Un bébé en colère

Si vous êtes parents, cette nouvelle étude va vous faire réfléchir. S'il a déjà été démontré que les bébés arrivent à décrypter les émotions des adultes, saviez-vous que la manière de vous adresser à votre bébé a une influence sur sa sensibilité à la colère ? 

C'est ce que montre une étude menée par des chercheurs de l’université de Manchester et dirigée par Chen Zhao. Elle a été publiée dans Plos One

29 couples mamans-bébés étudiés

Les scientifiques ont suivi 29 bébés de 6 mois avec leur maman. Ils ont d’abord observé leurs interactions durant des sessions de jeux. Les mères étaient notées sur leur degré d’autorité.  

Les chercheurs décrivent ce dernier : "par directif, nous entendons la tendance à se comporter ou à commenter de manière à contrôler ou restreindre le bébé". Les bébés se sentent donc davantage limités dans ce qu’ils ont le droit de faire.  

À lire aussi : Le "parler bébé", un langage universel !

Le cerveau des bébés analysé

Ensuite, les mamans ont tenu leur bébé sur leurs genoux pendant qu’un enregistrement passait des sons sans paroles aux intonations colériques, joyeuses ou neutres.  

Les chercheurs ont analysé l’activité du cerveau des bébés. Les IRM produisant un son fort et étant intrusives, ils ont opté pour une autre technologie : la spectroscopie dans l'infrarouge proche, qui ne nécessite que quelques électrodes posées sur le cuir chevelu. Cette technique mesure le taux d'hémoglobine sanguin dans différentes zones du cerveau. Plus le taux d'hémoglobine est élevé, plus la concentration en oxygène est forte et donc plus la zone est active.

La sensibilité à la colère dépend des parents

Les résultats montrent que les cerveaux des bébés réagissent différemment aux voix en colère lorsque les parents se montrent directifs. "Plus leur mère est intrusive et exigeante, plus la réponse cérébrale des enfants de 6 mois est forte lorsqu'ils entendent des voix en colère", explique Chen Zhao. 

Selon l’autrice principale, d’autres études ont déjà montré que les parents sensibles aux besoins et intérêts de leurs enfants ont une influence positive sur le développement du langage. Cette nouvelle étude permet d'ajouter une nouvelle donnée. En conclusion, si vous ne voulez pas que votre bébé réagisse fortement à la colère, ne vous montrez pas trop autoritaires !