Le "parler bébé", un langage universel !

Une récente étude montre que la manière de s’adresser aux tout-petits est quasi-identique partout dans le monde.

Muriel Kaiser
Rédigé le
Des parents avec leur bébé
Des parents avec leur bébé

Vous prenez une voix plus aiguë quand vous vous adressez à un petit enfant ? Face à un nourrisson, vous êtes tentés d’imiter ses gazouillis ? Peu importe la langue employée, le "parler bébé" est universel. C’est ce que démontre une étude publiée le 25 juillet dans Nature Human Behaviour.

Une équipe internationale, dirigée par des chercheurs en psychologie de l’université de Harvard, a recueilli 1.615 enregistrements de voix et de chants s’adressant à des enfants et à des adultes.  

À lire aussi : Doudou, biberon, câlin... de quoi les bébés rêvent-ils ?

Un langage simple à distinguer

Ces enregistrements proviennent de 410 personnes d’une vingtaine de sociétés différentes à travers le monde (ville, campagne, tribu...). 

Les extraits ont été joués à plus de 51.000 personnes de 187 pays différents, recrutés via un site internet anglophone. Ces volontaires ont facilement trouvé quels enregistrements s’adressaient aux bébés ou aux adultes, peu importe la langue employée. 

Un timbre plus doux

Une analyse de ces extraits montre les caractéristiques propres à la manière de parler à un enfant ou un adulte. Face aux bébés, les voix deviennent plus aiguës, les chansons plus douces, les timbres moins rugueux. Ces spécificités ne connaissent donc pas de frontières. 

Pour autant, cette manière de faire est-elle innée, ou acquise par la culture qui nous entoure ? C’est la prochaine question à laquelle tenteront de répondre les chercheurs, grâce à l’ADN.