Le vaccin anti-Covid rend-il stérile ?

C'est une rumeur qui circule sur les réseaux sociaux depuis l'apparition des premiers sérums anti-Covid : "le vaccin contre le Covid-19 pourrait rendre stérile". Vrai ou faux ?

AlloDocteurs Africa
AlloDocteurs Africa
Rédigé le , mis à jour le
La vaccination anti-Covid avance timidement
La vaccination anti-Covid avance timidement  —  OMS

C'est une fake news qui freine la vaccination. Des publications, partagées plusieurs milliers de fois, sur les réseaux sociaux affirment que les sérums anti-Covid pourraient entraîner une infertilité chez les femmes. Cette infox est très répandue en Afrique, en plus de bien d'autres idées reçues.

Ce n’est pourtant pas la première fois que cette rumeur cible les programmes de vaccination, les accusant de vouloir faire baisser la natalité d’un pays. Des accusations similaires ont ainsi été faites dans les années 1990 en Tanzanie et au milieu des années 2010 au Kenya. Mais cette fois-ci, l'Unicef et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont rapidement réagi pour couper court aux fake news. 

Aucun vaccin contraceptif sur le marché

Plusieurs scientifiques ont expliqué que cette hypothèse était à ce jour scientifiquement infondée et même quasiment impossible. Ils ont notamment rappelé que le principal ingrédient des vaccins est l'antigène. Il s'agit d'un petit morceau du micro-organisme qui cause la maladie, ou d'une forme affaiblie, sans danger, pour que notre corps puisse apprendre à le combattre sans tomber malade.

Les scientifiques ont aussi précisé qu'il n'existe à ce jour aucun vaccin contraceptif sur le marché. Espérons que ces informations accélèrent la vaccination anti-Covid en Afrique, à l'heure où seulement 11% des personnes âgées de plus de 18 ans ont reçu les deux doses de la piqûre salvatrice.