Une Kenyane invente un appareil solaire pour mieux conserver les vaccins anti-Covid

Pour faciliter l'accès aux vaccins anti-Covid en Afrique, les initiatives citoyennes se multiplient. La dernière en date est le Vaccibox, un mini-réfrigérateur solaire.

Badr Kidiss
Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le
Norah Magero et son vaccibox dans les rues du Kenya
Norah Magero et son vaccibox dans les rues du Kenya  —  Alissa Everett/GGImages/RAEng

A l'ère du Covid, le monde cherche de nouvelles méthodes pour réduire le risque d'infection et/ou accélérer la vaccination des populations. Depuis le début de la pandémie Afrique, les initiatives contre le Covid-19 se multiplient. Après les premiers tests PCR made in Africa ou encore le robot tunisien intelligent, voici le mini-réfrigérateur 2.0. 

Alimenté à l’énergie solaire, cet appareil portable a été conçu par la Kenyane Norah Magero, une ingénieure en mécanique et co-fondatrice de Drop Access, une entreprise qui mise sur les énergies renouvelables pour soutenir les communautés rurales. La spécificité de son invention ? Transporter jusqu'à 3.000 vaccins en toute sécurité. Baptisé Vaccibox, ce mini-réfrigérateur est équipé d'une batterie de secours qui garantit son fonctionnement, même lorsque le soleil se fait rare. Mieux encore, il est intégré à un système de surveillance qui permet de suivre en temps réel l'appareil et la température de stockage des vaccins. Une très belle initiative qui devrait permettre aux populations les plus éloignées du continent d'avoir accès à un sérum anti-Covid. 

Un appareil qui suscite des convoitises

Nominé en décembre dernier par la Royal Academy of Engineering pour son prix Afrique 2021, le Vaccibox est aujourd'hui utilisé pour déployer des vaccins dans deux zones rurales du Kenya. Il a aussi été commandé au Mozambique, en l'Éthiopie, au Malawi, au Nigeria et même en Inde. Une belle réussite alors que ce mini-réfrigérateur portable a été conçu initialement pour conserver le lait frais. 

Lire aussi : Et si l'intelligence artificielle et l'auto-prélèvement mettaient fin au cancer du col de l'utérus en Afrique ?

Réinventé à l'heure du Covid en Vaccibox, le "bijou" de Norah Magero pourrait même accélérer la vaccination des communautés rurales qui ne sont pas encore reliées au réseau électrique. Comme quoi, la maxime"l'inconfort crée, le confort tue" pourrait résumer les efforts de l'Afrique face à la pandémie.