Le Covid-19 perturbe les plans des Étalons burkinabés

A quelques heures de son deuxième match de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2021 face au Cap-Vert, le Burkina Faso est dans le dur. Les Etalons sont décimés par le Covid-19.

La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
Rédigé le
Bertrand Traoré est positif au Covid-19 (photo d'illustraiton)
Bertrand Traoré est positif au Covid-19 (photo d'illustraiton)  —  CAF

Il fallait s'y attendre. Si les matchs de préparation pour la Coupe d'Afrique des nations ont été perturbés par la progression fulgurante du variant Omicron sur le continent, le Covid-19 continue de chambouler les onze types des équipes en lice. Après le Sénégal ou encore le Maroc, c'est au tour du Burkina-Faso d'être privé de plusieurs de ses éléments clés pour le match contre le Cap Vert à la Coupe d'Afrique des nations (CAN). 

Il s'agit notamment du capitaine Bertrand Traoré, le défenseur Soumaila Ouattara, le milieu Saidou Simporé et l'attaquant Dango Ouattara. Un coup dur pour les Etalons déjà privés de cinq joueurs contre le Cameroun, au match d'ouverture, qu'ils ont perdu 2-1. 

Joueurs et spectateurs mis sur la touche

Au-delà du Burkina Faso, de nombreuses sélections engagées dans la compétition, comme le Sénégal, la Gambie, le Maroc, le Gabon et même le Cameroun, sont actuellement touchées par le virus. Résultat, les effectifs sont souvent revus à la dernière minute. De quoi gâcher le spectacle ? Pas forcément. Mais le Covid-19 a aussi poussé le public à déserter les gradins des stades camerounais. 

Malgré les affiches alléchantes, le protocole sanitaire de la Confédération africaine de football (CAF) semble avoir douché l'enthousiasme des aficionados du ballon rond. Pour assister à un match de la CAN, il faut notamment un pass vaccinal et un test PCR négatif de moins de 72 heures, tout en respectant la jauge de remplissage du stade à 60% (montée à 80% quand les Lions indomptables joueront).