En RD Congo, collecte des fonds pour éradiquer la poliomyélite

Pour éradiquer définitivement cette maladie, le pays compte vacciner les trois quarts de ses enfants dans les prochaines années.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le
En RD Congo, collecte des fonds pour éradiquer la poliomyélite
Licence Creative Commons

Félix Tshisekedi a besoin d’argent ! Le président de la République Démocratique du Congo (RDC) a lancé, le 21 octobre dernier, le 2ème forum national en faveur de la vaccination et de l'éradication de la poliomyélite. Cet évènement est destiné à récolter les fonds nécessaires à la vaccination des enfants du pays. L’objectif est de vacciner 3 millions d'enfants de moins de 5 ans d'ici 2024. Car à l'image d'une vingtaine de pays africains, la RDC fait face à des flambées épidémiques du poliovirus sauvage.

"Il y a 2 ans, j’ai signé la déclaration de Kinshasa pour l’éradication de la poliomyélite. Nous avions pris des engagements : la mise en œuvre du plan de relance de la vaccination de routine, dit plan Mashako, l’achat des vaccins par le gouvernement et la contribution directe des gouvernements provinciaux aux dépenses liées aux activités et au suivi de la vaccination“, a rappelé Félix Tshisekedi. En 2021, le gouvernement congolais avait dépensé pas moins de 45 millions de dollars pour acheter des vaccins entre 2020 et 2021.

La polio résiste en RD Congo

Le poliovirus sauvage a été déclaré éradiqué en RDC. Mais le pays enregistre des cas de poliomyélite issue des souches vaccinales de poliovirus de type 2. Ceci explique la relance des opérations de vaccination géantes depuis 2019. Il est question, selon l’UNICEF "d’améliorer la couverture vaccinale des enfants vivant en RDC et ainsi réduire leur risque d’exposition à des maladies mortelles telles que la poliomyélite, la rougeole ou la fièvre jaune". L’organisation onusienne explique que la pandémie de Covid-19 a rappelé l’importance de la vaccination.  

Pour Félix Tshisekedi, le bilan de la première grande campagne de vaccination anti-polio est positif. En seulement 2 ans, plus d'un million d'enfants ont été vaccinés, soit la moitié de l’objectif fixé. Le président Tshisekedi souligne qu'il s'agit là d'une performance "héroïque" compte tenu du contexte marqué par des urgences sanitaires comme Ebola, le choléra ou la rougeole. Cette dernière levée de fonds devrait permettre de vacciner les 1,5 millions d'enfants encore en attente et ainsi d'éradiquer définitivement la polio en République Démocratique du Congo.