En Algérie, un masque intelligent et un drone thermique pour lutter contre le coronavirus

Alors que la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) continue de s'accélèrer en Algérie, les initiatives citoyennes pour lutter contre ce mal se multiplient. La dernière en date est celle du président de l’Académie nationale de la créativité et l’innovation (ACINA), Faouzi Berrahma, qui a inventé un masque intelligent et un drone thermique.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le
Le masque, imaginé par Faouzi Berrahma et son équipe, peut faire respecter la distanciation sociale en Algérie
Le masque, imaginé par Faouzi Berrahma et son équipe, peut faire respecter la distanciation sociale en Algérie

Deuxième pays africain le plus durement touché par la pandémie de coronavirus,  avec 173 décès sur 1423 cas de contaminations recensés au 7 avril, l'Algérie s'inquiète. "Nous risquons le pire si les Algériens ne respectent pas le confinement", avertit le ministre de la Santé, le P Abderrahmane Benbouzid. Face à cette situation, les initiatives citoyennes pour lutter contre le coronavirus se multiplient. 

La dernière en date est celle de Faouzi Berrahma, président de l’Académie nationale de la créativité et l’innovation (ACINA). Ce dernier a indiqué, lors d'un entretien accordé à la radio locale de la wilaya (préfecture) de Mostaganem, qu'il a créé, avec une équipe de jeunes développeurs, un masque intelligent et un drone thermique ainsi que deux autres projets pour lutter contre la propagation de la pandémie sur le sol algérien. 

Pour le respect de la distanciation sociale

Connecté à un smartphone via une application, le masque intelligent permet notamment de mesurer la température de la personne qui se trouve en face de celui ou celle qui porte le masque. Mieux encore, ce masque veille à faire respecter la mesure de distanciation sociale, c'est-à-dire maintenir une distance de sécurité de 1,5 mètre entre chaque personne. Pour cela, cet appareil connecté peut envoyer des alertes à votre smartphone dès que la distance de sécurité n'est pas respectée. Selon son inventeur, ce masque est destiné avant tout aux professionnels de la santé et aux soignants qui sont sur le front de la lutte contre le Covid-19.

S'agissant du drone thermique, cet appareil peut, d'après Berrahma, "scanner intelligemment les grandes surfaces". Ce drone peut aussi mesurer la température de toutes les personnes qui ne respectent pas les mesures de confinement partiel ou de couvre-feu imposées en Algérie.