Covid-19 au Sénégal : vers un pass sanitaire ?

Pour inciter les gens à se faire vacciner contre le Covid-19 au Sénégal, un responsable du ministère de la Santé recommande de restreindre l’accès à certains lieux publics aux personnes disposant d'un pass sanitaire ou vaccinal.

Barou Dembélé
Rédigé le
Une personne se fait vacciner contre le Covid-19 en Afrique
Une personne se fait vacciner contre le Covid-19 en Afrique  —  OMS

On en parle encore. Depuis quelques mois, une rumeur laisse entendre qu'un pass sanitaire pourrait faire son apparition au Sénégal. Aujourd'hui, alors que les contaminations au Covid-19 continuent d'augmenter, cette éventualité semble de plus en plus probable. En raison de la faible couverture vaccinale et des difficultés à administrer toutes les doses reçues, le Sénégal a même été classé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans une liste de 20 pays africains prioritaires. Des pays qui vont accueillir des experts de l'agence onusienne dont l'objectif est d'appuyer les ministères de la santé dans l’élaboration de leur campagne de vaccination anti-Covid. 

Alors que les gestes barrières sont de moins en moins respectés dans les quatre coins du pays, les autorités n'ont pas forcément renforcé les contrôles et les sanctions. Mais à l'heure où le variant Omicron continue de se propager à vitesse grand V, l'instauration d'un pass sanitaire pourrait accélérer la vaccination des Sénégalais. Et c'est le Dr Mamadou Ndiaye, directeur de la prévention au ministère de la Santé, qui le dit. 

"Je trouve ça tout à fait normal, exiger un pass sanitaire pour accéder à un supermarché, un stade, un restaurant, certains endroits administratifs et même certaines entreprises. On peut avoir le droit de ne pas se faire vacciner mais pour accéder à certains lieux, c’est normal d’exiger un pass sanitaire. On peut dire que dans une administration, pour y accéder, il faut avoir un pass sanitaire", explique le Dr Ndiaye à nos confrères du journal Le Quotidien.

 Au Sénégal, a-t-il noté, "on vaque à nos occupations mais ailleurs, vous êtes obligé d’aller vous faire vacciner parce qu’il y a des espaces malheureusement, auxquels vous ne pouvez pas accéder si vous n’êtes pas vacciné et ça pousse les gens de manière indirecte, à se faire vacciner". C’est le cas dans de de nombreux pays du continent (Togo, Tunisie, Maroc, Congo-Brazzaville, Guinée, …) où l’accès à certains lieux est conditionné à la présentation d’un pass sanitaire ou vaccinal.