On en sait un peu plus sur les personnes qui peuvent développer des formes graves du coronavirus (Illustration)
On en sait un peu plus sur les personnes qui peuvent développer des formes graves du coronavirus (Illustration)

Coronavirus en Afrique : Êtes-vous à risque ?

Alors que l’épidémie de Covid-19 se répand en Afrique, AlloDocteursAfrica fait le point sur ce que l’on sait sur les personnes qui peuvent développer des formes graves de la maladie.

Badr Kidiss
Rédigé le

"Restez chez vous". Pour lutter contre le SRAS-CoV-2, le virus responsable de la maladie à coronavirus (Covid-19), cette mesure préventive s’applique à tout le monde, et surtout à ceux qui risquent de développer une forme grave du Covid-19. 

Si les symptômes du coronavirus évoquent principalement une infection respiratoire fébrile chez la plupart des malades, certains cas présentent des difficultés respiratoires et des anomalies pulmonaires. Dans les cas les plus sévères, le patient peut être victime d’un syndrome de détresse respiratoire aigu, d’une insuffisance rénale aiguë, voire d’une défaillance multi-viscérale pouvant entraîner un décès.

Les personnes à risque

Les personnes âgées de 60 ans et plus sont considérées comme des "sujets à risque", c'est-à-dire qu'ils peuvent développer une forme grave de la maladie. Comme pour beaucoup de maladies infectieuses, les personnes présentant des pathologies chroniques sont aussi plus susceptibles de tomber gravement malades à cause du SRAS-CoV-2. Parmi ces maladies, on peut citer : 

  • L'insuffisance rénale ou cardiaque, l'hypertension artérielle ou autres antécédents cardiovasculaires
  • Le diabète
  • Le cancer
  • L'asthme 
  • La cirrhose 

Les personnes qui souffrent d’un déficit immunitaire (qui souffrent d’un VIH non diagnostiqué) peuvent également développer des formes graves du Covid-19. Tout comme les femmes enceintes à partir du 3ème trimestre de grossesse et les personnes présentant une obésité morbide.