Constipation, infection urinaire... comment éviter les petits maux du Ramadan ?

Constipation, infection urinaire, colique néphrétique... on vous dit tout sur ces petits maux du ramadan, et surtout comment les éviter.

Badr Kidiss
Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le
Durant le ramadan, de nombreuses personnes se plaignent de constipation
Durant le ramadan, de nombreuses personnes se plaignent de constipation

Durant le mois du ramadan, de nombreuses personnes se plaignent de constipation, d'infection urinaire ou même de calcul au niveau des reins, qu'on appelle la colique néphrétique. Autant de pathologies qui ont un point commun : le fait de ne pas boire suffisamment. 

Lorsque vous ne vous hydratez pas correctement, vous vous exposez au risque de constipation. L'urine peut aussi stagner dans la vessie, ce qui entraîne plus de risque d'infection urinaire. Des petits cailloux peuvent aussi se former au niveau des reins. Pour éviter tout cela, il est nécessaire de bien s'hydrater. 

Bien s'hydrater durant le ramadan

En temps normal, il faut boire entre 1,5 et 2 litres d'eau par jour. Durant le mois du ramadan, il faut boire exactement cette même quantité d'eau en la répartissant entre le ftour et le shour (ou sahur). D'une façon générale, il faut éviter les boissons sucrées ou gazeuses. Bon c'est vrai que ça fait plaisir d'avoir un peu de sucre, mais elles ne vont absolument pas vous hydrater. Au contraire, elles entraînent la déshydratation puisque la plupart de ces boissons sont diurétiques, c'est-à-dire qu'elles vont tout simplement vous pousser à faire pipi. 

La déshydratation peut être à l'origine des petits maux du Ramadan

"N'oubliez pas de miser sur les soupes ou les bouillons", conseille le Docteur Jimmy Mohamed. C'est une façon un peu détournée de vous hydrater. Ils contiennent aussi du sel qui est nécessaire pour avoir une bonne tension artérielle. Enfin, dans certains fruits et légumes, il y a quantité en eau extrêmement importante favorable à l'hydratation

Bien digérer le ftour

Pour mieux digérer, il est important durant le mois de Ramadan de manger tranquillement. Le soir, lorsqu'on a très faim, on a tendance à manger très vite et ne pas mastiquer, c'est-à-dire ne pas bien mâcher. Pourtant, "la digestion commence dans la bouche", rappelle le Dr Mohamed, avant d'ajouter qu'il est important de "manger doucement".  

Si vous souffrez de constipation, n'oubliez pas que l'alimentation est extrêmement importante. Il faut favoriser les fruits et les légumes, et ne pas manger que des féculents. C'est l'une des meilleures façons d'éviter la constipation. Mais que ce soit durant le mois de ramadan ou durant n'importe quelle période de l'année, n'oubliez pas que si jamais là constipation ou n'importe quel symptôme persiste, il faut en parler rapidement à votre médecin.