Comment concilier sport et ramadan ?

Durant ce Ramadan 2022, de nombreuses personnes ont profité de ce mois de jeûne pour se remettre au sport. Mais attention, une pratique sportive à jeun doit respecter certaines conditions.

Badr Kidiss
Badr Kidiss
Rédigé le
Même pendant le Ramadan, les salles de sport ne désemplissent pas
Même pendant le Ramadan, les salles de sport ne désemplissent pas  —  Anas-Mohammed / Shutterstock.

Mois religieux et de partage, le ramadan 2022 s'approche de sa fin. Durant cette période où le corps subit beaucoup de changements, de nombreuses personnes continuent à pratiquer du sport ou n'hésitent pas à s'y remettre. 

Mais lorsque vous pratiquez une activité physique à jeun, "vous vous exposez aux risques de blessures mais aussi de malaises", explique le Dr Jimmy Mohamed dans la vidéo ci-dessous. C'est pour ça qu'il est déconseillé de pratiquer une activité physique intense durant le ramadan. Si toutefois, vous voulez absolument faire du sport, les prochaines lignes devraient vous intéresser. 

Il faut éviter de faire du sport à jeun

Les règles d'or pour faire du sport à jeun

Le Dr Mohamed conseille de faire du sport tard le soir, juste avant le ftour (ou iftar). Car c'est à ce moment de la journée que la température est la plus basse, et cela vous évitera un éventuel malaise. Il faut surtout éviter d'en faire très tôt le matin. Car vous allez épuiser toutes les réserves que vous avez constitué lors du repas de l'aube (qu'on appelle aussi shour ou sahur). Toujours selon le Docteur, il ne faut pas pratiquer une activité sportive durant l'après-midi, à l'heure où la température est très élevée. 

En termes d'alimentation, il est important de bien s'hydrater et de consommer des aliments riches en protéines (comme la viande et le poisson). Il faut aussi manger des féculents (riz, blé, manioc, igname, pois chiche, fève, lentilles, pomme de terre... ) qui vont libérer des sucres lents. Autrement dit, l'énergie va être stockée avant d'être restituée au moment de l'effort. 

Et n'oubliez pas pas que durant le mois du ramadan, il ne faut pas être totalement inactif. Jeûner n'est pas une raison pour dormir toute la journée en attendant l'heure du ftour. Pour le Dr Mohamed, il est important de "maintenir le corps réveillé".  Avant de préciser que la marche est déjà une activité physique.