Les fausses attestations de tests Covid se multiplient en Côte d'Ivoire (photo d'illustration)
Les fausses attestations de tests Covid se multiplient en Côte d'Ivoire (photo d'illustration)

Après les faux médicaments à Abidjan, voici les fausses attestations de test Covid

Alors que l'épidémie de Covid-19 semble freiner en Côte d'Ivoire, une dizaine de personnes ont été arrêtées à Abidjan, accusées d'avoir participé à un trafic de fausses attestations de test négatif au Covid-19, ont indiqué des sources policières.

AlloDocteurs Africa
Rédigé le

C'est un fait : de plus en plus de malfaiteurs proposent de faux certificats de tests négatifs. Alors que les saisies de faux médicaments ne cessent de se multiplier sur le sol ivoirien, le trafic des documents trafiqués pour se déplacer sans risquer une amende se développe à grande vitesse. A Abidjan, une dizaine de faussaires viennent d'être arrêtés. "Ces personnes délivraient de fausses attestations" de test négatif au Covid-19 "au prix de 45.000 FCFA (environ 68 euros) à des passagers embarquant à l'aéroport d'Abidjan", selon une source policière ayant requis l'anonymat.

Les faussaires disposaient d'une application leur permettant de modifier les noms et de scanner la signature de la directrice de l’Institut Pasteur à Abidjan, la professeure Mireille Dosso, qui figure normalement sur les vraies attestations, selon la police. Ils disposaient en outre de complices à l'aéroport international d'Abidjan qui laissaient passer les détenteurs de ces fausses attestations sans les vérifier. "Trois infirmiers et une dizaine d'autres personnes" ont été arrêtées, selon une des sources policières qui a affirmé que l'enquête se poursuivait.

Près de 50.000 cas

Depuis l'apparition du coronavirus sur le sol ivoirien, on comptabilise plus de 46.000 cas de Covid-19, dont près de 300 décès. Mais en dehors de l'obligation de porter un masque dans les lieux fermés et de l'incitation à respecter les gestes barrières, aucune autre mesure restrictive n'est pour l'instant imposée. 

Et si la campagne de vaccination anti-Covid a été lancée le 1er mars dernier, les autorités ont toujours du mal à attirer les Ivoiriens dans les centres de vaccination contre le Covid-19. Jusqu'à quand ?