Les Marocains sont appelés à se faire vacciner contre le Covid-19 (photo d'illustration)
Les Marocains sont appelés à se faire vacciner contre le Covid-19 (photo d'illustration)  —  AlloDocteurs Africa

Vaccins contre le Covid-19 au Maroc : la troisième dose, pour qui et pourquoi ?

Pourquoi faire ce rappel de vaccin contre le Covid-19 ? Qui est concerné ? Alors que les injections de la troisième dose commencent au Maroc, AlloDocteurs Africa répond aux questions que vous vous posez.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le

Le ministère marocain de la Santé recommande une dose de rappel de vaccin anti-Covid. "Suivant les recommandations du comité scientifique national et les recommandations scientifiques internationales, une troisième dose du vaccin anti Covid-19 sera administrée dans le cadre de la campagne nationale de vaccination, qui connait depuis son démarrage une dynamique positive et une large interaction des citoyens", affirme le ministère dans un communiqué. 

Qui est concerné ?

Les injections de cette troisième dose ont débuté ce 4 octobre dans les vaccinodromes du Royaume. Mais tout le monde n'y est pas éligible. Seules les personnes ayant reçu les deux premières doses depuis au moins 6 mois sont concernées. Ces Marocains et étranger résidents au Maroc recevront, sur leurs téléphones, un SMS du 1717, leur annonçant qu'ils peuvent se faire vacciner. Ces vaccinations pourront se dérouler aux différents vaccinodromes du Royaume indépendamment du lieu de résidence, selon le ministère de la Santé. 

Pourquoi ?

Vu l’importance de renforcer l’immunité chez l’ensemble des Marocains et étrangers résidant au Maroc et afin qu’ils se protègent eux-mêmes et protègent leurs familles de la contamination au Covid-19, ils sont appelés à adhérer à cette opération, ajoute le ministère de la Santé. Avant d'appeler à respecter les consignes des autorités sanitaires publiques et à continuer à observer d'une manière stricte les mesures préventives avant et après la vaccination, afin de contribuer à l'effort national visant à endiguer ce virus au Maroc et à progresser vers l'immunité collective.