RDC : une mystérieuse maladie tue une centaine d'enfants

La province du Kwilu fait face à une maladie inconnue qui touche principalement les enfants. Près d'une centaine sont déjà décédés.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le
RDC : une mystérieuse maladie tue une centaine d'enfants
Les enfants sont les principales victimes de cette fièvre mystérieuse

Un mal inconnu a ôté la vie à une centaine d'enfants en République Démocratique du Congo. Les autorités locales ont annoncé le 9 octobre dernier la mort de 90 enfants, des suites d’une maladie dont on ne connaît ni le nom, ni l’origine. Les victimes sont âgées de 0 à 5 ans. Ce mal étrange sévit dans la province du Kwilu, à l’est du pays et se manifeste par des fièvres, une anémie et des diarrhées.      

Le chef de la division de santé du Kwilu, Jean-Pierre Basake, indique que la maladie est apparue il y a déjà 2 mois. "Les premiers cas sont apparus fin août, mais les familles recouraient à des remèdes traditionnels, sans passer par les structures de santé". 

Ce défaut de suivi par des médecins fait que les jeunes malades n’ont pas toujours été traités de façon appropriée. Jean-Pierre Basake indique à nos confrères de l’agence turque Anadolu qu'une "forte résistance communautaire s’est manifestée, notamment par le refus de la transfusion sanguine".

Des "maladies mystérieuses" omniprésentes en RD Congo

Les autorités de santé attendent les résultats d'analyse des échantillons prélevés sur des malades et envoyés au laboratoire national, à Kinshasa, pour des tests.  Mais ce n'est pas la première fois qu'on entend parler de maladie mystérieuse dans le pays, qui fait déjà régulièrement face à des flambée de maladie à virus Ebola

Comme d'autres pays d'Afrique, la RDC est une vaste réserve naturelle où se cachent de nombreuses maladies encore inconnues, souvent portée par les chauve-souris.

Les scientifiques cherchent d'ailleurs de plus en plus à étudier ce réservoir, notamment pour prévenir les pandémies de demain. La présence des hommes, qui grignotent chaque jour un peu plus les territoires abritant des animaux sauvages, et la consommation de viande de brousse sont des vecteurs de nouvelles maladies, avec parfois des conséquences désastreuses. 

 Sources : AA