Les jeunes écoliers vont être sensibilisés au problème de l'harcèlement sexuel (Illustration)
Les jeunes écoliers vont être sensibilisés au problème de l'harcèlement sexuel (Illustration)

Tunisie : On parlera sexualité à l'école !

Pour faire face au harcèlement sexuel, la Tunisie a décidé d'intégrer un cours d'éducation sexuelle au programme scolaire.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le

C'est une première dans le monde arabe : un cours d'éducation sexuelle sera introduit au programme de la maternelle en Tunisie. Alors que plusieurs victimes d'harcèlements et d'agressions sexuelles témoignent, depuis plusieurs mois sur les réseaux sociaux, via le hashtag #EnaZeda, les autorités ont décidé de prendre le problème à la racine : sensibiliser les enfants dès le plus jeune âge. 

Dès cette année, les premiers cours d’éducation sexuelle seront dispensés aux élèves de maternelle à partir de cinq ans. Il s’agit de "modules pédagogiques avec des définitions très simples" pour aider les plus petits à mieux comprendre leur corps, précise Arzek Khenitech, directrice de l'Association tunisienne de la santé de la reproduction, sur les ondes de Mosaique FM. Avant de rajouter que les manuels seront adaptés pour plus plus âgés. 

Ce nouveau cours d'éducation sexuelle ne sera pas une nouvelle matière pour les enfants. Il va être intégré dans 3 matières (Arabe, Français et Science), sans doute pour ne pas choquer les plus conservateurs d'entre nous...