RDC: Une épidémie de fièvre typhoïde secoue la province du Kasaï

Un nouveau foyer de fièvre typhoïde a été identifié s’ajoute à un autre localisé depuis plusieurs mois au Sud-Est de la capitale Kinshasa.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le
RDC: Une épidémie de fièvre typhoïde secoue la province du Kasaï

Une épidémie de fièvre typhoïde touche la province du Kasaï, en République Démocratique du Congo. Elle sévit depuis la mi-septembre dans la zone de santé de Kalonda, au centre-ouest du pays. Le médecin-chef de la zone, Flory Ngototaon, a annoncé que 385 cas de fièvre typhoïde avait été recensés. La faible disponibilité de l’eau potable serait à l’origine de cette flambée de contaminations.       

Le Dr Ngototaon met en cause les rivières Tshikapa et Kasaï, dont les eaux ont été polluées au mois d’août. "Nous sommes confrontés à une situation liée à la catastrophe environnementale qu'a connue la ville de Tshikapa. Nous craignons que le pire arrive, si rien n'est fait à la Régie des Eaux", explique-t-il dans des propos repris par le site internet Mediacongo.net.  Mais le Kasaï n’est pas le seul endroit où une flambée de fièvre typhoïde  est apparue ces derniers jours.       

Un foyer ancien près de la capitale Kinshasa

Médecins Sans Frontières (MSF) lutte depuis plusieurs mois contre une épidémie de typhoïde qui s’est déclenchée il y a quelques mois dans la zone de santé de Popokabaka. "Les conditions de vie des habitants de Popokabaka font que les maladies d'origine hydrique sont courantes. L'accès à l'eau potable est limité, tandis que les installations sanitaires sont quasi inexistantes dans la plupart des logements", constate MSF dans un article publié sur son site Internet. 

L’organisation humanitaire signale qu'au moins 3.700 personnes ont souffert de la maladie depuis le début de l’année dans la région. Et au moins 29 personnes sont mortes, presque toutes après avoir été opérées de la forme grave de la maladie qui provoque des hémorragies digestives, des perforations intestinales et des péritonites. 

La typhoïde se contracte en consommant des aliments souillés par des matières fécales ou des sécrétions provenant du corps humain ou de l’eau non potable. Les symptômes sont une fièvre qui dure, des maux de tête, des problèmes digestifs, des vomissement et des diarrhées. Le respect strict des règles d’hygiène est le meilleur moyen d'éviter cette maladie.