La veuve noire est l'une des araignées les plus dangereuses en Afrique
La veuve noire est l'une des araignées les plus dangereuses en Afrique Shutterstock

Les bons gestes à adopter en cas de morsure d'araignée

La plupart des morsures d'araignées sont sans gravité, mais quelques gestes simples permettent d’éviter les complications les plus graves.

Alicia Mihami
Rédigé le , mis à jour le

C’est une créature bien connue en Afrique ! Le continent abrite près de 8.000 espèces d’araignées, dont la plupart sont inoffensives. Mais on recense environ 5 espèces particulièrement venimeuses qui peuvent provoquer des lésions graves chez l’homme. 

D’une manière générale, les araignées ne piquent que si elles se sentent en danger. La meilleure chose à faire est donc de les laisser tranquilles ! AlloDocteurs Africa vous explique les bons gestes en cas de morsure et vous donne quelques conseils pour vous protéger des araignées. 

Nettoyer et ne pas paniquer

Certaines personnes sont terrifiées par les araignées, pourtant leurs morsures sont rarement graves ! Si vous vous faites piquer, pas de panique ! Nettoyez la plaie, idéalement avec un désinfectant, sinon à l’eau et au savon. Vous pouvez appliquer de la glace pour calmer la douleur et les démangeaisons. Si possible capturez l’araignée (mettez-là dans un verre retourné par exemple) ou prenez-la en photo. Cela aidera le médecin à poser le diagnostic, si jamais votre morsure ne guérit pas d’elle-même en 24 à 48 heures. 

En général, une morsure d’araignée ne nécessite pas un passage par le médecin. Cependant dans certains cas, il est recommandé d'en consulter. Si la personne piquée est un enfant, il est toujours conseillé de faire examiner la plaie par un médecin ou un pharmacien. D’une manière générale, si vous ressentez d'autres symptômes que la douleur et les démangeaisons suite à une piqûre, il est préférable de consulter. 

Des complications rares mais graves

Certaines araignées comme la veuve noire, qui est reconnaissable à la marque rouge orangée en forme de sablier sur son abdomen, ont un venin neurotoxique. Leur morsure provoque des paralysie musculaires, des vertiges et nausées, des suées, un gonflement des paupières ou encore des troubles respiratoires graves. Sans traitement, notamment par injection d’antivenin, ces morsures peuvent entraîner la mort notamment chez les enfants. Heureusement, ces cas restent rares. 

D’autres espèces d’araignées ont un venin cytotoxique, c’est-à-dire qu’il détruit les cellules autour de la morsure, ce qui entraîne des nécroses. Il faut particulièrement bien nettoyer ces plaies et souvent prendre un traitement antibiotique pour éviter une infection. Sans traitement adapté, le tissu nécrosé peut infecter les tissus sains qui l'entourent, ce qui provoque une septicémie pouvant entraîner une gangrène voire la mort. 

Quelques conseils pour éviter les piqûres

Les araignées sont des créatures peureuses, qui se terrent dans les recoins sombres où elles ne craignent pas d’être dérangées. Pour limiter les risques de croiser une araignée et donc de vous faire piquer, il est conseillé d’éviter d’amasser des gravats ou débris dans les cours des maisons. Tout comme il est recommandé d’être prudent si vous ramassez du bois par exemple. Nettoyez régulièrement votre maison, en inspectant les plis des rideaux, des moustiquaires et les rebords de fenêtres (y compris en dessous). 

Soyez particulièrement vigilant dans les chambres d'enfants : vérifiez régulièrement les draps avant de les coucher et éviter de laisser des vêtements ou des jouets sur le sol. Si vous étendez votre linge à l’extérieur évitez de le laisser dehors la nuit et inspectez le toujours avant de le plier et de le ranger. Enfin, vérifiez l'intérieur des chaussures avant de les enfiler ! En respectant ces quelques conseils, vous devriez éviter les rencontres désagréables avec les créatures à 8 pattes !