Macky Sall mobilise le Sénégal qui n'est ‘’plus à l’abri’’ du Coronaviru

Sur le qui-vive ? Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, préside ce lundi un conseil présidentiel visant à donner ‘’des directives très importantes’’ dans la riposte au Covid19, vu que ‘’nous ne sommes plus à l’abri’’.

La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
Rédigé le , mis à jour le
Macky Sall, le président de la République du Sénégal, explique les difficultés liées au rapatriement des Sénégalais de Wuhan
Macky Sall, le président de la République du Sénégal, explique les difficultés liées au rapatriement des Sénégalais de Wuhan

Face au Coronavirus, le Sénégal est sur le pont. Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, préside ce lundi un conseil présidentiel visant à donner ‘’des directives très importantes’’ dans la riposte au Covid19, vu que ‘’nous ne sommes plus à l’abri’’.

Le président Sall tient cette réunion dans un contexte où une délégation sénégalaise comprenant deux ministres a pris part au salon de l’Agriculture de Paris, au sortir duquel le maire de La Balme-de-Sillingy, François Daviet, a déclaré avoir été contaminé du virus mortel.

Situation à suivre

‘’J’ai réuni les médecins, professeurs mais aussi directeurs de la santé publique en relation avec l’OMS, l’institut pasteur, les membres du gouvernement pour justement regarder les mesures préventives puisque désormais nous ne sommes plus à l’abri et aucun pays n’est à l’abri. Déjà, le Covid19 est entré en Afrique (3 cas dont deux nouveaux suspects en Algérie)’’, a dit Macky Sall lors de la cérémonie hebdomadaire de la levée des couleurs.

‘’Il ne faut pas l’exclure d’autant que les voyages se maintiennent entre le Sénégal et les pays où, aujourd’hui, ce foyer est devenu très sérieux. C’est le cas de la France, de l’Italie’’, a-t-il ajouté. "Dans la journée, je saurai exactement l’évaluation de la situation réelle au Sénégal et j’en rendrai compte’’, a souligné le chef d’Etat, avant d’appeler ses compatriotes ‘’d’éviter les rassemblements inutiles’’, tout en ayant une pensée pour les compatriotes bloqués à Wuhan, l’épicentre de l’épidémie, en Chine.