Les Gabonais ont enfin accès à la PMA

A Libreville, les couples inféconds pourront enfin bénéficier d'une fécondation in vitro.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le
La fécondation in vitro est enfin possible à Libreville, au Gabon
La fécondation in vitro est enfin possible à Libreville, au Gabon

On l'attendait, c'est officiel. La procréation médicalement assistée, ou PMA, est enfin possible au Gabon. Egalement appelée assistance médicale à la procréation (AMP), la PMA désigne les procédés permettant la fusion d'un ovule et d'un spermatozoïde par interventions médicales et non par relation sexuelle. 

Et aujourd'hui, un service lui est dédié au sein du Centre Hospitalier Universitaire Mère-Enfant Fondation Jeanne Ebori (CHUMEFJE), à Libreville. De quoi faire le bonheur de nombreux Gabonais, qui ne seront plus obligés de se déplacer à l'étranger pour bénéficier d'une procréation médicale. "Cette technique va pouvoir être accessible à une très grande tranche de la population gabonaise […]estime la cheffe du nouveau service PMA, Dre Ophelia Makoyo Komba.   

Un bébé par FIV

Insémination artificielle, fécondation in vitro, micro-injection de spermatozoïdes, vitrification d'ovocytes… aujourd'hui, les techniques de procréation médicalement assistée sont nombreuses et permettent de résoudre de plus en plus de problèmes d'infertilité

Et à Libreville, c'est la procréation médicalement assistée (PMA) par la fécondation in vitro (FIV) qui est possible pour tous les couples qui ont des difficultés à avoir un enfant. Cette technique consiste à mettre en contact, à l'extérieur du corps de la femme, des spermatozoïdes sélectionnés parmi les plus vigoureux et des ovocytes obtenus après stimulation hormonale. Les embryons obtenus sont ensuite transférés dans la cavité utérine (en règle générale, on transfère 1 ou 2 embryons, très rarement 3). Pour l'heure, on ignore le prix d'une PMA au Gabon, mais on sait qu'elle n'est pas prise en charge. Jusqu'à quand ?