Le Tchad vaccine ses enfants contre la poliomyélite

Plus de 3,3 millions d'enfants de moins de 5 ans s'apprêtent à recevoir le vaccin contre la polio.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le
De nombreux enfants s'apprêtent à être vaccinés contre la polio (photo d'illustration)
De nombreux enfants s'apprêtent à être vaccinés contre la polio (photo d'illustration)

La lutte contre la polio s'accélère. Au Tchad, le deuxième tour d'une nouvelle campagne de vaccination est organisée les 19, 20 et 21 novembre contre cette maladie contagieuse, invalidante, qui se transmet par l'eau, les aliments contaminés, ou en cas de contact avec une personne infectée. Une opération qui cible plus de 3,3 millions d'enfants de 0 à 59 mois dans 14 des 23 provinces du pays. 

Bien que l'Afrique ait été certifiée exempte de poliomyélite sauvage en août 2020, des flambées épidémiques dues au poliovirus circulant dérivé d’une souche vaccinale (PVDVc) touchent en ce moment 23 pays africains. Ce type de polio est rare et ne peut se produire que dans les régions où le nombre d'enfants vaccinés est insuffisant, ce qui signifie que le seul moyen d'arrêter sa propagation est par la vaccination. L'an dernier, plus de 80 enfants au Tchad ont été paralysés par cette terrible maladie, notamment en raison de l'interruption des campagnes de vaccination suite à l'apparition du Covid-19

En finir avec la polio

Cette nouvelle campagne vaccinale intervient quelques jours, après que l'Afrique ait lancé un nouveau vaccin contre cette maladie paralysante. C'est ce nouveau vaccin antipoliomyélitique oral de type 2 (VPOn2) qui permettra d'assurer une protection efficace et durable à nos enfants. Cette forme modifiée du vaccin antipoliomyélitique oral monovalent conçue pour être plus stable génétiquement et moins susceptible, dans les populations sous-immunisées, de revenir à une forme qui peut causer une paralysie permanente chez les enfants à partir du poliovirus dérivé du vaccin. 

" Le déploiement inédit en Afrique du nouveau vaccin contre la polio témoigne d'une réelle détermination à mettre fin à la polio une fois pour toutes. Les progrès réalisés par les six pays et le déploiement à venir dans cinq autres pays, visant à vacciner 30 millions d'enfants d'ici la fin de 2021, promettent une protection efficace et durable contre la menace d'une paralysie à vie", déclare le Dr Pascal Mkanda, coordinateur du Programme d'éradication de la polio au Bureau régional de l'OMS pour l'Afrique.