L'Afrique lance un nouveau vaccin contre la polio pour en finir avec cette maladie paralysante

Quelques mois après son homologation par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le nouveau vaccin oral contre la poliomyélite est déjà déployé dans plusieurs pays africains.

AlloDocteurs Africa
AlloDocteurs Africa
Rédigé le , mis à jour le
Le nouveau vaccin contre la polio a été déployé dans 6 pays africains
Le nouveau vaccin contre la polio a été déployé dans 6 pays africains  —  OMS

Elle est toujours là ! La poliomyélite existe encore. Si cela fait plus de six années que le dernier enfant a été paralysé par le poliovirus sauvage en Afrique, le continent fait face à une autre forme de ce virus responsable de la polio, connue sous le nom de poliovirus circulant dérivé d’une souche vaccinale de type 2. Face à cette situation, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a accordé, en novembre 2020, une autorisation d’utilisation d’urgence au nouveau vaccin antipoliomyélitique oral de type 2 (VPOn2). Depuis, l'Afrique est devenue le premier continent à déployer ce sérum. A ce stade, plus de 80 millions d’enfants dans six pays africains ont reçu ce nouveau vaccin oral. 

Plus de 80 millions d'enfants africains ont bénéficié du nouveau vaccin contre la polio
Plus de 80 millions d'enfants africains ont bénéficié du nouveau vaccin contre la polio  —  OMS

Alors que plus de 100 millions d’enfants africains sont toujours exposés à un risque de paralysie par le poliovirus dérivé d’une souche vaccinale, la Dre Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, rappelle, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la poliomyélite ce 25 octobre, que "le meilleur moyen de les protéger est de renforcer l’immunité de la population par la vaccination systématique et de veiller à ce que des systèmes de surveillance solides soient en place pour détecter rapidement chaque cas".

Des flambées de polio dans une vingtaine de pays

Si l'Afrique a été certifiée exempte de poliomyélite sauvage en août 2020, des flambées épidémiques dues au poliovirus touchent en ce moment 23 pays africains. Pour lutter contre cette terrible maladie qui paralyse nos enfants, des pays comme le Bénin, le Nigéria, le Congo-Brazzaville, le Libéria, le Niger et la Sierra Leone misent déjà sur le nouveau vaccin antipoliomyélitique oral de type 2. Ce sérum est, selon l'OMS, une forme modifiée du vaccin antipoliomyélitique oral monovalent, conçue pour être plus stable génétiquement et moins susceptible, dans les populations sous-vaccinées, de reprendre une forme qui peut causer chez les enfants une paralysie permanente due au poliovirus dérivé d’une souche vaccinale.

"Le déploiement inédit en Afrique du nouveau vaccin contre la polio témoigne d'une réelle détermination à mettre fin à la polio une fois pour toutes. Les progrès réalisés par les six pays et le déploiement à venir dans cinq autres pays, visant à vacciner 30 millions d'enfants d'ici la fin de 2021, promettent une protection efficace et durable contre la menace d'une paralysie à vie", a déclaré le Dr Pascal Mkanda, coordinateur du Programme d'éradication de la polio au Bureau régional de l'OMS pour l'Afrique. 

Alors que tout le continent s'est engagé à éliminer toute forme de polio d'ici 2023, le nombre d’enfants africains bénéficiant d’une protection efficace contre cette terrible maladie devrait augmenter avant la fin d'année : l’Éthiopie, la Mauritanie, le Nigéria, la Gambie, le Sénégal et l’Ouganda s'apprêtent à lancer des campagnes ciblant environ 30 millions d’enfants.