Le Tchad a inauguré son Centre national de lutte contre la drépanocytose (photo d'illustration)
Le Tchad a inauguré son Centre national de lutte contre la drépanocytose (photo d'illustration)

Le Tchad inaugure son Centre national de lutte contre la drépanocytose

Comme attendu, le Tchad vient d'inaugurer son premier centre de référence  pour la lutte contre la drépanocytose.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le

Inauguration officielle. Ce 12 septembre, le Tchad a ouvert les portes de son premier centre de référence et de recherche pour la lutte contre la drépanocytose. Basé à Ndjamena, ce nouvel établissement a été construit dans l'enceinte de l'hôpital de l'Amitié Tchad Chine. 

Le Centre national de traitement de la drépanocytose dispose de 60 lits d'hospitalisation, 4 salles de consultation, un bloc de laboratoire avec des salles de biochimie, de bactériologie et de prélèvement ainsi qu'une banque de sang. Deux autres salles sont dédiées à l'imagerie médicale et à la formation. 

"Une offrande inestimable" 

Première maladie génétique en Afrique, la drépanocytose (qui est aussi appelée anémie falciforme) toucherait chaque année plus de 300.000 enfants sur le continent africain. Pour soulager les drépanocytaires (nom des personnes atteintes de la drépanocytose), la Fondation Grand Cœur n'a pas attendu la construction de ce centre dont les travaux ont démarré en début d'année. La Fondation est aussi à l'origine de l'unique unité de prise en charge de la drépanocytose au centre hospitalier universitaire de l'hôpital de la mère et de l'enfant.  

Le ministre de la santé publique et de la solidarité nationale, Dr Abdoulaye Sabre Fadoul, a estimé que le nouveau Centre est “une offrande inestimable léguée par la Fondation grand Cœur“. Il souligne que son département est le plus grand bénéficiaire des œuvres de bienfaisance de la Fondation Grand Cœur qui s’inscrivent dans le cadre du plan national de développement sanitaire. Maintenant que les bases sont posées, reste qu'il faudra améliorer le diagnostic de cette maladie.