Le Burkina Faso rouvre ses frontières après plus d'un an et demi de fermeture

Après plus de 600 jours de fermeture, le Burkina Faso s'apprête à rouvrir ses frontières terrestres pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, autorisant les Burkinabè entièrement vaccinés ou négatifs au Covid-19 à voyager.

AlloDocteurs Africa
AlloDocteurs Africa
Rédigé le
Le Burkina Faso a acté la réouverture des frontières
Le Burkina Faso a acté la réouverture des frontières  —  VladanaS / Shutterstock

Bonne nouvelle, le Burkina Faso va rouvrir à partir du 1er décembre ses frontières terrestres, fermées depuis mars 2020 dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura. 

"A partir du 1er décembre, les frontières terrestres et ferroviaires du Burkina Faso seront rouvertes", a déclaré Tamboura, à l'issue d’un conseil des ministres. 

2% de vaccinés

Les voyageurs au départ ou à l’arrivée, devront cependant présenter un certificat de vaccination ou un test PCR ou antigénique négatif de moins de 5 jours, a-t-il précisé. La semaine dernière, l’opposition burkinabè avait demandé cette réouverture "pour faciliter la libre circulation des personnes et des biens", pointant notamment la dégradation de la situation économique engendrée par leur fermeture.

La réouverture des frontières, fermées depuis le 20 mars 2020 permettra une "relance économique et sociale", a assuré Tamboura.  Le Burkina Faso partage une frontière avec le Mali au nord, le Niger à l'est, le Bénin, le Togo et le Ghana au sud et la Côte d'Ivoire au sud-ouest. 

Avec 15.299 cas dont 234 décès, selon le dernier bilan officiel, le Burkina Faso est relativement peu touché par l’épidémie du coronavirus.  Dans ce pays où la téléconsultation gagne du terrain, seuls 400.000 Burkinabè ont été vaccinés, soit 2% de la population environ. 

Source : AFP