L'arthrite désigne un ensemble de réactions inflammatoires qui provoquent des douleurs articulaires
L'arthrite désigne un ensemble de réactions inflammatoires qui provoquent des douleurs articulaires Image d'illustration

L'arthrite : une douleur articulaire aux causes multiples

Connaissez-vous l’arthrite ? Ce terme désigne générique désigne en fait un grand nombre d'inflammations des articulations. On vous explique.

Alicia Mihami
Rédigé le , mis à jour le

Vos articulations vous font mal ? C’est peut-être de l’arthrite ! Mais c’est quoi au juste cette maladie ? L’arthrite est en fait un terme qui regroupe plusieurs affections, caractérisées par des douleurs du système musculo-squelettique. 

Articulations, ligaments, tendons, os… Autant de zones qui, sous le coup d’une inflammation, deviennent douloureuses, enflées. L’arthrite entraîne des douleurs qui peuvent réveiller la nuit, et une sensation de raideur, surtout le matin. Cette raideur entraîne des douleurs à l’effort, quand les articulations sont encore “froides”. Le malade a besoin d’un "dérouillage" articulaire qui peut prendre jusqu’à 30 minutes !

Bien diagnostiquer les causes

On confond souvent arthrite et arthrose, mais ce sont deux maladies différentes. L’arthrose cause aussi des douleurs articulaires, mais au repos et n’empêche pas de dormir. Elle est due à une destruction chronique du cartilage, le tissu qui tapisse les extrémités osseuses des articulations. 

L’arthrite, elle, est une réaction inflammatoire dont les causes peuvent être multiples :  lupus, bactérie, goutte, dépôt de microcristaux dans les articulations, etc. Le diagnostic passe par un interrogatoire et un examen clinique ainsi que des radios voire une IRM, afin de mesurer l’ampleur des dégâts au niveau de l’articulation. 

Adapter les traitements

Pour traiter l’arthrite, il faut donc avant tout identifier son origine. Il est recommandé de voir un rhumatologue si vous le pouvez, afin d’obtenir un diagnostic précis. En fonction de la cause, le médecin pourra proposer différentes solutions, comme appliquer de la glace ou prescrire des antalgiques pour soulager les douleurs. 

Des anti-inflammatoires ou des corticoïdes peuvent aussi aider, notamment en infiltration, c’est-à-dire directement injectés dans l’articulation. Quelle que soit sa cause, l’arthrite ne doit pas être ignorée. Sans traitement, elle risque dégénérer et aboutir à une destruction des articulations et des déformations articulaires qui peuvent être handicapantes.