Les stades algériens vont à nouveau accueillir du public
Les stades algériens vont à nouveau accueillir du public  —  MR ALLA EDDINE / Shutterstock

L’Algérie acte le retour du public dans les stades

Bonne nouvelle, les supporters algériens pourront de nouveau assister aux matchs de leurs clubs préférés aux stades. Le pays avait suspendu la présence du public aux rencontres dans le contexte de décrue de la pandémie de covid-19.

Ammar Belahcen
Rédigé le , mis à jour le

Le huis clos systématique qui frappe toutes les manifestations sportives depuis le printemps 2020 pour cause de crise sanitaire vient d’être levé. Le ministère de la Jeunesse et des Sports a annoncé dans un communiqué que dans le cadre de la reprise des activités sportives et de jeunesse, il a été décidé d’ouvrir  "toutes les infrastructures sportives publiques et privées et la reprise de toutes les activités et compétitions dans toutes les disciplines", dans le strict respect du protocole sanitaire lié au Covid-19

Le ministère annonce par la même occasion l’ouverture des stades et des salles de sports aux supporters à condition de présenter un pass sanitaire qui atteste de la vaccination contre le Covid-19. Hormis pour les voyages en provenance et à destination de l’Algérie, c’est la première fois que le pass sanitaire est exigé pour accéder à un espace public dans le pays. Le début du championnat de Ligue 1 de football, compétition qui draine le plus de public, devrait débuter le 23 octobre.

Accélérer la vaccination

Si certains estiment que l'instauration d'un pass sanitaire une contrainte pour les clubs algériens, qui vont ainsi perdre certains supporters opposés au pass, d'autres prétendent que cette mesure devrait accélérer la vaccination en Algérie. A l'heure où ces lignes sont écrites, plus de 4 millions d'Algériens sont totalement vaccinés contre le Covid-19, soit un peu plus de 9% de la population. 

Alors que les autorités espèrent toujours vacciner 70 % de la population d'ici la fin de l’année, le lancement récent de la production locale d'un sérum anti-Covid pourrait accélérer la campagne de vaccination.