Le Cameroun veut produire ses propres kits d'hémodialyse (photo d'illustration)
Le Cameroun veut produire ses propres kits d'hémodialyse (photo d'illustration)

Insuffisance rénale : le Cameroun veut fabriquer ses propres kits de dialyse

Alors que le Cameroun fait face à une nouvelle pénurie de kits d'hémodialyse, le Centre de production des tests de dépistage et de diagnostic (Camdiagnostic) s'apprête à fabriquer localement ses kits nécessaires aux patients atteints d'insuffisance rénale.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le

C'est un véritable calvaire que vivent les personnes atteintes d'insuffisance rénale au Cameroun. Car cela fait de nombreuses années que les kits d'hémodialyse se font rares dans les hôpitaux du pays. Pourtant, le ministre de la Santé a annoncé, en mai 2020, l'arrivée de 40.000 kits d'hémodialyse. Et en décembre dernier, les autorités ont fait l'acquisition de 15.000 kits. Des équipements qui devaient permettre aux différents hôpitaux de prendre en charge les malades pendant au moins 6 mois, selon les autorités. Mais aujourd'hui, les unités de soins sont à nouveau confrontées à une pénurie de kits d'hémodialyse. 

Face à cette situation, le Centre de production des tests de dépistage et de diagnostic (Camdiagnostic) a décidé de se lancer dans la production de ses équipements nécessaires aux patients atteints d'insuffisance rénale. "Nous sommes en train de travailler sur une stratégie qui nous permettra, avec nos partenaires extérieurs, de penser à la production des kits de dialyse au regard du problème de santé qui tourne autour de la production desdits kits", a expliqué le Pr Gilbert Lambin Taguem Fah, président du comité de direction de cette structure qui est sous tutelle du ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation (Minresi).

L'insuffisance rénale, c'est quoi ? 

De nombreux Camerounais souffrent d'une maladie rénale qui peut conduire à une insuffisance rénale. Cette dernière évolue silencieusement, et elle est souvent détectée trop tard. Trop tard, quand les reins ne fonctionnent plus du tout, pour un patient sur trois. Ils doivent alors être dialysés en urgence ou même greffés quand cela est possible.

Il existe deux techniques de dialyse :

  • l'hémodialyse: Le sang est filtré à travers un appareil équipé d'un système de filtre (rein artificiel) afin de suppléer le fonctionnement de vos reins. Cette technique nécessite la réalisation d'un accès facile au sang qu'on appelle l'abord vasculaire. 
  • la dialyse péritonéale se déroule en général à domicile.

A ce jour, l'hémodialyse est la seule technique pratiquée au Cameroun.