En cas de projet de grossesse, il faut être sûr de ne pas menacer sa santé et celle du futur enfant (photo d'illustration)
En cas de projet de grossesse, il faut être sûr de ne pas menacer sa santé et celle du futur enfant (photo d'illustration)

Envie d'avoir un bébé : Ces examens médicaux qu'il ne faut pas louper

Faire un enfant, ça se prépare ! En Afrique plus qu'ailleurs, certains bilans et examens médicaux sont recommandés pour ne pas menacer sa santé et celle de son futur enfant.

Alicia Mihami
Rédigé le , mis à jour le

Mieux vaut prévenir que guérir ! Les bilans de santé ou les tests de dépistage sont parfaits pour déceler d’éventuelles maladies contractées, afin de bénéficier le plus rapidement possible d'une prise en charge. Cela vous permet aussi de connaître votre capital santé, tout en identifiant les facteurs de risque et en apprenant à mieux les gérer voire à les corriger. C'est pour ça qu'ils sont aussi recommandés aux couples de consulter un médecin, en cas de projet de grossesse ou lors de l'arrêt de la contraception. 

Bien qu'elle ne soit pas obligatoire, cette consultation médicale prénuptiale (ou périconceptionnelle) est vivement conseillée par les professionnels de santé. Car elle permet de  : 

  • déceler certaines maladies 
  • évaluer les antécédents médicaux (maladies héréditaires, gynécologiques...)
  • assurer un suivi de la vaccination des deux partenaires
  • prendre en charge une maladie chronique
  • mettre toutes les chances de son côté pour la grossesse

Le dépistage du VIH et des infections sexuellement transmissibles 

Toute personne sexuellement active doit se faire tester. À partir du moment où vous avez une vie sexuelle et ce, quelle que soit votre orientation, les tests de dépistage du VIH et autres maladies sexuellement transmissibles sont un passage obligé. Et c'est encore plus important lorsqu'on entame une relation sérieuse et que la question de la contraception se pose. 

Avec un seul partenaire régulier, on a souvent envie d'arrêter d'utiliser des préservatifs et on peut avoir un projet de bébé qui nécessite d'arrêter toute contraception. Mais avant de renoncer à se protéger, il faut être renseigné ! C'est pourquoi on recommande de se faire tester pour dépister toute infection sexuellement transmissible (IST) qu'on pourrait avoir sans le savoir, et qu'on risque de transmettre à son partenaire, voire à un enfant en cas de grossesse.

Il y a bien entendu le dépistage du VIH, le virus responsable du SIDA. Mais il faut aussi penser à dépister d'autres maladies : parmi les plus courantes on compte la syphillis, le chlamydia, le papillomavirus humain, l'herpès génital ou encore l'hépatite B. En cas de résultat positif, vous devrez prendre quelques mesures de sécurité pour protéger votre partenaire.

Le test du génotype

Le génotype est un test permettant de mettre en lumière le patrimoine génétique d'un individu. Réaliser ce test est recommandé, en Afrique et dans les quatre coins de la planète, afin de dépister des maladies génétiques héréditaires comme la drépanocytose et la thalassémie qui font notamment des ravages sur le sol africain. 

Il est donc très important de faire ce test avant un projet de grossesse. Car même si vous n'êtes pas malade, vous pouvez être "porteur sain" du gène de la drépanocytose ou celui de la thalassémie et donc potentiellement transmettre l'une de ces maladies graves à votre enfant. Comme quoi, un bilan de santé ne fait pas de mal, surtout quand on a envie de faire un enfant.