En 10 mois, 200 Camerounais sont morts du choléra

Une résurgence du choléra a fait 200 morts depuis octobre 2021 au Cameroun, où plus de 10.300 cas de cette maladie ont été répertoriés.

La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
Rédigé le
Des lits pour les malades du choléra
Des lits pour les malades du choléra

Il continue de gagner le terrain. Depuis octobre 2021, date du début de l'épidémie de choléra au Cameroun, 200 personnes sont mortes sur un total de 10.322 cas, a annoncé dans un tweet le ministre camerounais de la Santé, Manaouda Malachie.

Cinq des dix régions que compte le Cameroun, dont le Littoral, qui comprend Douala, la capitale économique, et la région du Centre, qui englobe la capitale Yaoundé, sont touchées par l'épidémie, selon le ministre de la Santé. 

Une maladie fréquente au Cameroun

"Attention !!! Observons les mesures d'hygiène", a exhorté Malachie. Le choléra, maladie diarrhéique aiguë, dont on peut mourir en quelques heures en l’absence de traitement, réapparaît périodiquement au Cameroun, pays d'Afrique centrale peuplé de plus de 25 millions d'habitants. 

La précédente résurgence du choléra avait fait 66 morts au Cameroun entre janvier et août 2020. Début 2021, l'OMS estimait qu'il y avait chaque année de 1,3 à 4 millions de cas de choléra et 21.000 à 143.000 décès dus à cette maladie dans le monde. "Des vaccins anticholériques sûrs, administrés par voie orale, doivent être utilisés conjointement à l’amélioration de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement pour limiter les flambées de choléra et favoriser la prévention dans les zones connues pour être à haut risque", selon l'organisation onusienne.