Ebola en RDC : plus de 100 cas confirmés et une quarantaine de décès

Depuis que la République démocratique du Congo a annoncé une onzième épidémie d'Ebola, cent cas ont été enregistrés dans la province de l'Equateur. Pour l'heure, cette terrible maladie est à l'origine du décès d'au moins 43 personnes.

AlloDocteurs Africa
AlloDocteurs Africa
Rédigé le
De nombreux experts de l'OMS appuient la riposte congolaise face à Ebola
De nombreux experts de l'OMS appuient la riposte congolaise face à Ebola

La situation se complique. "Le nombre de cas de l'épidémie d'Ebola en cours dans l'ouest de la République démocratique du Congo (RDC) a atteint 100, soit près du double en un peu plus de cinq semaines", écrit l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un communiqué.

Déclarée le 1er juin dans la province de l’Équateur, l'épidémie s'est "étendue à 11 des 17 zones sanitaires" de cette province enclavée et a fait 43 morts, d'après l'organisation internationale. "Avec 100 cas d'Ebola en moins de 100 jours, l'épidémie dans la province de l'Équateur évolue de manière inquiétante", s'est alarmé Matshidiso Moeti, directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique. Avant d'ajouter que "le virus se propage sur un terrain large et accidenté qui nécessite des interventions coûteuses et, avec la Covid-19 qui accapare les ressources et l'attention, il est difficile d'intensifier les opérations".

Une réponse "sous-financée"

Toujours d'après l'OMS, la réponse actuelle dans la lutte contre la 11è épidémie d'Ebola en RDC est "sous-financée". D'après cette organisation, le ministère de la Santé de la RDC a présenté aux donateurs et partenaires un plan intégré d'environ 40 millions de dollars et a engagé 4 millions de dollars. Mais sans une aide supplémentaire, "les équipes sur le terrain auront plus de mal à devancer le virus" estime Mme Moeti. 

L'OMS a affirmé avoir déjà mobilisé un montant total de 2,3 millions dans la lutte contre l'actuelle épidémie de fièvre hémorragique en RDC. La précédente épidémie, la plus meurtrière qu'a connu la RDC avec 2.277 décès, s'était déclarée le 1er août 2018 dans l'Est du pays et s'est officiellement terminée le 25 juin. En mai 2018, une autre épidémie(la 9è sur le sol congolais depuis 1976) est survenue dans la province de l’Équateur et a été contenue en moins de trois mois, avec 54 cas et 33 décès enregistrés.