Des pénuries de médicaments à prévoir au Maroc ?

Les Marocains s'inquiètent. Des médicaments essentiels pour lutter contre la grippe et le Covid-19 semblent introuvables dans certaines pharmacies du Royaume.

Sabrina El Faïz
Rédigé le , mis à jour le
Des pénuries de médicaments à prévoir au Maroc ?

Dans une pharmacie casablancaise, une nouvelle fois, le même souci est constaté : il existe une pénurie de certains médicaments. Avec l'explosion récente du nombre de contaminations au Covid-19, la consommation est montée en flèche ces dernières semaines. A tel point qu'aujourd'hui, de nombreux médias marocains signalent des tensions d’approvisionnement de certains médicaments anti-Covid, comme la chloroquine, l’azithromycine, le zinc, la vitamine C, la vitamine D, le paracétamol et l’héparine.  

Pour nos confrères d'Al Ahdath Al Maghribiacette situation s'expliquerait par une mauvaise distribution des médicaments. Car si les problèmes d'approvisionnement étaient monnaie courante ces dernières années au Maroc, ils se sont accentués depuis l'apparition du Covid-19 sur le sol marocain. 

Le ministère de la Santé réagit

Face à cette situation confuse, le ministère de la Santé a tenu à réagir avec un communiqué. Selon ce dernier, le Maroc disposerait des médicaments nécessaires au protocole thérapeutique anti-Covid en quantité suffisante. "Le stock des médicaments essentiels est soumis à un contrôle hebdomadaire de l’Observatoire national du médicament et des produits de santé, relevant de la Direction du médicament et de la pharmacie. D’où une intervention proactive et immédiate en cas de problème, notamment dans le contexte marqué par la propagation du variant Omicron, coïncidant avec la saison grippale", détaille le ministère de Khalid Aït Taleb. Avant d'admettre qu'il existe une pénurie de médicaments contre le rhume, tout en précisant que plusieurs traitements génériques, fabriqués au Maroc, sont disponibles sur le marché.