Accélération de l'épidémie de Covid-19 au Maroc, la barre du million de contaminations franchie

Le Maroc fait face à une augmentation inquiétante du nombre de contaminations au Covid-19, depuis trois semaines.

AlloDocteurs Africa
AlloDocteurs Africa
Rédigé le
A Casablanca, les contaminations s'accélèrent
A Casablanca, les contaminations s'accélèrent  —  AlloDocteurs Africa

C'est un nouveau cap. Le Maroc a franchi la barre du million de contaminations au Covid-19 depuis le début de l'épidémie en 2020, sur fond de propagation fulgurante des infections au variant Omicron, a indiqué dimanche le ministère de la Santé. Au cours des dernières 24 heures, le royaume chérifien a enregistré 4.963 cas, ce qui porte à 1,002 million le nombre des contaminations depuis le premier cas signalé le 2 mars 2020. Un total de 14.911 décès ont été recensés depuis le début de la pandémie. 

Le Maroc connaît une accélération très rapide des contaminations depuis trois semaines, selon le ministère de la Santé. Le variant Omicron - qui représente 70% des cas positifs - est majoritaire sur le sol marocain. Selon l'épidémiologiste Mouad Merabet, du Centre national d'opérations d'urgence de santé publique, cité par le site Medias24, le pic de la vague Omicron est attendu pendant la troisième semaine de janvier. 

Des mesures draconiennes

Les experts estiment que le record de cas quotidiens (12.039, le 5 août 2021) sera dépassé dans les prochaines semaines. Face à la reprise de l'épidémie, les autorités marocaines ont fermé les frontières aériennes et maritimes depuis le 29 novembre et ce jusqu'au 31 janvier. Une décision qui frappe de plein fouet l'industrie du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration, un secteur vital pour l'économie du royaume. 

Les autorités ont également banni les festivals et les grandes manifestations culturelles et artistiques depuis le début décembre. Elles justifient ces mesures draconiennes "pour préserver les acquis du Maroc dans la lutte contre la pandémie".

Source : AFP