Le bilan de l'épidémie de coronavirus au Cameroun s'alourdit (Illustration)
Le bilan de l'épidémie de coronavirus au Cameroun s'alourdit (Illustration)

Covid : le Cameroun se tourne vers la pharmacopée traditionnelle

Face à la pandémie de Covid-19, de nombreux chercheurs africains se sont tournés vers la pharmacopée traditionnelle. Au Cameroun, les autorités sanitaires viennent d'approuver l'utilisation d'un traitement à base de thym.

AlloDocteurs Africa
Rédigé le , mis à jour le

Le Cameroun fait confiance à la pharmacopée africaine ! Le Corocur, médicament mis au point par le cardiologue camerounais Euloge Yiagnigni Mfopou, pourra désormais être utilisé pour soigner les malades de Covid-19. Ce produit a reçu, le 8 juillet dernier, l’aval des autorités sanitaires pour être commercialisé sur le marché. L’autorisation de mise sur le marché accordée à ce produit a une durée de validité de 3 ans détaillent nos confrères de l'agence Ecofin.

Le Corocur est le premier médicament camerounais contre le Covid-19 homologué par le ministère de la Santé. Ce produit, sera commercialisé comme un « médicament traditionnel amélioré ». Il s'agit d'une poudre de Thymus vulgaris (nom scientifique du thym) qui sera utilisé comme « adjuvant au traitement du Covid-19 », selon le ministère.  C'est donc un traitement complémentaire, qui ne peut en aucun cas se substituer aux autres traitements contre le Covid-19. Prendre du Corocur ne vous immunisera pas non plus contre le Covid-19, il est donc toujours recommandé de se faire vacciner. Si vous avez de la fièvre, une toux sèche ou des difficultés à respirer, vous devez absolument consulter un professionnel de santé. 

Un traitement originaire du continent

Le Corocur sera commercialisé à un coût situé entre 5000 et 10 000 FCFA le flacon "pour que tout le monde puisse avoir le produit aisément », affirme le Dr Yiagnigni Mfopou, fondateur de la clinique «Les promoteurs de la bonne santé», dans une interview au quotidien privé Le Jour. Le spécialiste déclare avoir déjà soigné 1.500 patients avec son médicament et assure que son produit « n’a pratiquement aucun effet secondaire ». Il affirme également que des dispositions sont d’ores et déjà prises pour augmenter la production et rendre le remède disponible pour tous ceux qui en ont besoin.

« Nous nous ferons accompagner par des âmes de bonne volonté pour pouvoir être en mesure de produire les quantités nécessaires pour les Camerounais d’abord, ensuite pour l’extérieur », dit-il.  L’homologation du Corocur intervient dans le cadre des mesures endogènes de riposte contre le Covid-19, rappelle Stopblablacam. Dans son adresse à la nation le 19 mai 2020, le président Paul Biya a apporté son soutien à la médecine traditionnelle en encourageant « tous les efforts visant à mettre au point un traitement endogène » contre cette maladie virale.