La Guinée équatoriale mise essentiellement sur le vaccin de Sinopharm (photo d'illustration)
La Guinée équatoriale mise essentiellement sur le vaccin de Sinopharm (photo d'illustration)

Covid-19 : un pays africain rend la vaccination obligatoire

Pour enrayer l'épidémie de coronavirus, la Guinée équatoriale a décidé d'imposer la vaccination anti Covid-19 à certaines professions.

AlloDocteurs Africa
Rédigé le , mis à jour le

La vaccination contre le Covid-19 est obligatoire depuis mardi pour certaines professions en Guinée équatoriale, comme les militaires, les personnels de santé ou encore les enseignants, selon un communiqué du ministre de la santé. "Pour réduire le niveau d'exposition des fonctionnaires publics et du secteur privé, nous exigeons le certificat de vaccination pour l'accès aux stades, lieux de loisirs et pour inscrire les jeunes de 18 ans à l'école", a détaillé Diosdado Vicente Nsue Milang, ministre de la santé, dans un communiqué, sans toutefois préciser quelles seront les sanctions pour les professionnels qui ne seront pas vaccinés.

La Guinée équatoriale, petit pays pétrolier de 1,3 million d'habitants, a reçu en février 100.000 doses de vaccin anti Covid-chinois Sinopharm pour lancer sa campagne de vaccination, en privilégiant les personnels de santé et les personnes présentant des co-morbidités. Deux autres livraisons du même sérum anti-Covid ont été reçues par les autorités de Malabo en avril et en juin. Rappelons que Pékin a affirmé en décembre que le vaccin était efficace à 79% et sûr, mais sans rendre public le détail des essais cliniques.

Plus de 100.000 personnes totalement vaccinées

Selon les statistiques du ministère de la Santé de Guinée équatoriale, 170.583 personnes ont reçu une première dose du vaccin, et 117.979 personnes sont totalement vaccinées. Depuis le début de la pandémie, la Guinée équatoriale a annoncé officiellement près de 9.000 cas de contaminations dont au moins 123 décès.

Les autorités ont décrété en février un couvre-feu et renforcé ses mesures restrictives pour faire face à un regain de la pandémie de Covid-19. Un couvre-feu est en vigueur de 23H00 à 05H30.