Le vaccin anti-Covid d'AstraZeneca est attendu au Mali (photo d'illustration)
Le vaccin anti-Covid d'AstraZeneca est attendu au Mali (photo d'illustration)

Covid-19 : Pourquoi le Covishield, le vaccin d'AstraZeneca le plus utilisé en Afrique, n'est pas reconnu en Europe ?

Le vaccin le plus distribué en Afrique via le dispositif Covax des Nations Unies n'est pas approuvé en Europe. Résultat, les Africains auront du mal à séjourner dans l'un des pays de l'Union européenne.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le

L'Europe n'est toujours pas accessible aux Africains. Si les frontières sont à nouveau ouvertes, seules les personnes vaccinées par des sérums homologués par l’Agence européenne du médicament (EMA) peuvent séjourner sur le Vieux Continent. Et c'est là où ça se complique : le vaccin Covishied, qui est le sérum anti-Covid le plus utilisé en Afrique, ne fait pas partie des vaccins validés par l'Union Européenne (UE). Il n'en fallait pas plus pour qu'une polémique voit le jour dans un continent qui fait face à une troisième vague plus forte que les précédentes. 

Que ce soit au Maroc, à Dakar ou Madagascar, nombreux sont les citoyens africains qui s'estiment lésés par cette décision. "Lors de la réception des doses de vaccin, des représentants de la communauté internationale étaient présents à l’aéroport d’Ivato à Antananarivo, dont des représentants de l’Union européenne, pour inciter, pour encourager à se faire vacciner", explique Émée Ratsimbazafy, vice-présidente du KMF-CNOE-Éducation des citoyens, une association de la société civile malgache, à nos confrères de RFI. 

Deux vaccins identiques, deux lieux de production différents

Même le ministre malgache de la Santé, le professeur Jean-Louis Rakotovao-Hanitrala, n'en revient pas : "Ce vaccin nous a été donné par l’OMS et salué par l’Union européenne et toutes les agences de l’ONU", a-t-il assuré dans la presse locale. Le fait qu'il ne soit pas approuvé par l'UE "nous pousse à nous demander s’il n’y a pas un vaccin pour les Africains et un autre pour les Européens". Pourtant, l'Agence européenne des médicaments (EMA) a bien validé le vaccin développé par le laboratoire AstraZeneca, mais seulement celui qui s'appelle Vaxzevria qui est produit en Grande-Bretagne. Ce vaccin utilise la même technologie que celle du Covishield, le vaccin d'AstraZeneca qui est produit en Inde et largement distribué en Afrique. 

Face à cette situation, l'UE a rappelé que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a homologué ce vaccin. Elle a aussi précisé que l’Agence européenne du médicament (EMA) ne peut qu'autoriser la vente de médicaments aux pays membres. Mais alors pourquoi le Covishield ne fait pas partie des vaccins approuvés sur le passeport vaccinal qui permet de circuler dans les quatre coins de l'Europe à l'ère de la pandémie ? Contactée par RFI, l'Agence européenne des médicaments explique qu'aucune demande demande d'homologation n'a été déposée à ce jour.