Face au coronavirus, le ministre de la Santé, le Dr Aka Aouélé Eugène, multiplie les déplacements sur le terrain
Face au coronavirus, le ministre de la Santé, le Dr Aka Aouélé Eugène, multiplie les déplacements sur le terrain

Coronavirus : le drôle de conseil du ministère ivoirien de la Santé

Alors que la Côte d'Ivoire n'a enregistré aucun cas confirmé de Covid-19, le ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique vient de partager un conseil étonnant en cas de symptôme de coronavirus.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le

Si la Côte d'Ivoire est toujours épargnée par l'épidémie de Covid-19, qui s'est propagée dans 11 pays du continent, le ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique, le Dr Aka Aouélé, prend à bras le corps la lutte contre le nouveau coronavirus. Mais un conseil partagé sur la page Facebook du ministère de la Santé fait couler beaucoup d'encre. 

Le ministère de la Santé a partagé un post qui présente les précautions qu'il faut prendre, en cas de survenue de certains signes du Covid-19. L'intention est louable, mais le contenu en question pose question. Sur l'illustration, on peut lire qu'il faut "se rendre dans le centre de santé le plus proche" dès l'apparition "d'une fièvre, une toux et des difficultés à respirer". Mais c'est justement le contraire qu'il est recommandé de faire dans la plupart des pays touchés ! 

Pourquoi il ne faut pas se rendre à l'hôpital

Si vous rentrez d'une zone à risque (touchée par le coronavirus), comme la Chine, la Corée du Sud, l'Iran, l'Italie, la France, l'Espagne ou l'Allemagne, ou si vous avez les symptômes du Covid-19, comme la toux et la fièvre, sans avoir voyagé, il vaut mieux éviter de se rendre à l'hôpital.

La maladie à nouveau coronavirus (Covid-19) se transmet très vite et facilement. Elle peut donc contaminer beaucoup de monde. C'est pour cela que tous les ministères de la Santé des pays touchés par l'épidémie de coronavirus encouragent les personnes qui ont un doute sur une éventuelle contamination à contacter les services d'urgence. En Côte d'Ivoire, il faut composer le 143 ou le 101 pour joindre l'Institut National d'Hygiène Publique ou le 185 pour appeler le SAMU.