Coronavirus : "l'Afrique doit se préparer au pire" avertit l'OMS

Alors que le Covid-19 se propage en Afrique, l'OMS appelle le continent à "se réveiller" face à la pandémie.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le
Le nouveau coronavirus (Covid-19) continue à se propager en Afrique (Illustration)
Le nouveau coronavirus (Covid-19) continue à se propager en Afrique (Illustration)

La situation est urgente. Alors que plus de la moitié des pays du continent sont touchés par le Covid-19, l'Organisation mondiale de la santé (OMS)  appelle le continent africain à "se réveiller" et à "se préparer au pire". 

A l'heure l'on recense près de 900 malades sur le sol africain (ce vendredi 20 mars), le patron de l'OMS a insisté sur le fait que l'"Afrique devrait se réveiller, mon continent devrait se réveiller" en rappelant que de nombreux cas n'étaient sans doute pas détectés ou signalés.

Se préparer dès aujourd'hui

"Dans d'autres pays, nous avons vu comment le virus s'accélère après un certain seuil. Donc le meilleur conseil à donner à l'Afrique est de se préparer au pire et de se préparer dès aujourd'hui", prévient Tedros Adhanom Ghebreyesus, originaire d'Ethiopie.

Il a expliqué que l'agence onusienne recommandait toujours de dépister tous les cas suspects et de les isoler, précisant que les mesures de "distanciation" sociale à elles seules, comme celles adoptées par de nombreux pays africains, ne suffisent pas.

"Les mesures d'éloignement physique - comme l'annulation de manifestations sportives, de concerts et d'autres grands rassemblements - peuvent contribuer à ralentir la transmission du virus, réduire la charge qui pèse sur le système de santé et contribuer à rendre les épidémies gérables (...) mais pour contrôler et mettre fin aux épidémies, les pays doivent tester, isoler et suivre les contacts", détaille le directeur de l'OMS.