Un coronavirus observé au microscope
Un coronavirus observé au microscope

Coronavirus chinois : Cinq touristes placés en observation à Maurice

Le coronavirus chinois continue de faire des victimes dans les pays voisins. Aujourd'hui, des touristes sont même placés en observation... à Maurice.

Badr Kidiss
Rédigé le

C'est une sorte de pneumonie qui effraie tout le monde ! Découvert dans la ville chinoise de Wuhan, ce coronavirus (qui est appelé 2019-nCov) a depuis été identifié en Corée du Sud, au Japon, en Thaïlande et aux Etats-Unis. A Maurice, plusieurs cas suspects ont été récemment identifiés. 

Trois touristes chinois ont été placés en observation "pour voir s'ils développent de la fièvre ou s’ils présentent d’autres symptômes. Ils seront autorisés à partir s’ils ne représentent aucun de ces signes", explique le Dr Vasantrao Gujadhur à L'Expresse de Maurice. Deux autres touristes, qui sont venus avec un groupe de 26 Chinois venus célébrer le Nouvel An à Maurice, sont suivis par une équipe médicale mauricienne. "Ils doivent rester dans leur hôtel pour l'instant", précise le Dr Gujadhur, avant de rajouter qu'"ils ne présentent pas les symptômes du coronavirus. 

Le spectre du SRAS

Le coronavirus chinois fait planer le spectre du SRAS, un syndrome respiratoire aigu sévère qui a tué plus de 800 personnes en 2003. A tel point que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'apprête à se réunir, ce jeudi, pour décider si le coronavirus chinois représente une "urgence de santé publique de portée mondiale". Un statut que l'OMS n'a déclaré que cinq fois depuis 2005 :

  • la grippe porcine H1N1 en 2009
  • la poliomyélite en 2014
  • le virus Zika en 2016
  • la maladie à virus Ebola en 2014 et 2019

Face à cette situation, plusieurs gouvernements déconseillent actuellement de se rendre en Chine actuellement et d'éviter la région de Wuhan qui semble être le foyer du coronavirus.