Fabriquée au Maroc, l'hydroxychloroquine sera bientôt vendue dans les pharmacies du royaume (photo d'illustration)
Fabriquée au Maroc, l'hydroxychloroquine sera bientôt vendue dans les pharmacies du royaume (photo d'illustration)

Coronavirus au Maroc : les pharmacies s'apprêtent à vendre de l'hydroxychloroquine "made in Morocco"

Alors que le royaume continue de vivre à l'heure du coronavirus (Covid-19), les autorités sanitaires s'apprêtent à vendre l'hydroxychloroquine en pharmacie.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le

Vivre avec le virus, c'est le nouveau crédo des autorités marocaines. Alors que le nouveau coronavirus (Covid-19) continue de gagner du terrain sur le territoire, l'hydroxychloroquine sera bientôt vendue en pharmacies. Pourtant, en juin dernier, cette molécule a été jugée inefficace l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui s'appuie sur l'essai clinique britannique Recovery qui concluait que cette molécule préconisée par le Professeur Raoult n'avait "pas d'effets bénéfiques" pour les malades de la Covid-19. Mais cela n'a pas empêché le Maroc et plusieurs pays africains à maintenir l'hydroxychloroquine dans leur protocole national. 

Dès le début de l'épidémie de coronavirus au royaume, les autorités sanitaires ont misé sur le Plaquenil, un médicament composé d'hydroxychloroquine, en l'associant notamment à l'azithromycine pour traiter les cas confirmés de contaminations au coronavirus. Après avoir réquisitionné tout le stock de Plaquenil, le ministère de la Santé l'avait mis à disposition des pharmacies publiques des différents hôpitaux marocains. Mais aujourd'hui, "l'hydroxychloroquine va suivre le circuit naturel des médicaments", explique Boubaker Bouarich, président de la Fédération nationale des syndicats de pharmaciens du Maroc (FNSPM) à nos confrères de Medias24

Un générique du Plaquenil made in Morocco 

Il y a quelques jours, le ministère de la Santé a annoncé la commercialisation d'un médicament générique du Plaquenil. Fabriqué au Maroc, ce médicament à base d'hydroxychlorquine - qui porte le nom d'Advaquenil - est prescrit aux patients atteints de la Covid-19. Vous l'avez donc compris : l'Advaquenil ne sera pas en accès libre. Pour vous le procurer, il faudra notamment présenter une ordonnance et un test positif, selon des sources bien informées. 

Joint par Medias24, Bouarich estime que la décision de vendre l'hydroxychloroquine dans les pharmacies du pays "permettra de réduire les attroupement devant les hôpitaux pour recevoir les "traitements". A l'heure où le prix de ce générique marocain n'a pas encore filtré, on comptabilise 107.743 cas confirmés, dont au moins 1918 décès et 88.244 guérisons.