Comment savoir si j'ai la drépanocytose ?

La drépanocytose est la maladie génétique la plus répandue dans le monde. Il existe plusieurs moyens pour établir le diagnostic.

La rédaction d'Allo Docteurs Africa
Rédigé le , mis à jour le
Comment savoir si j'ai la drépanocytose ?

En Afrique, au moins 300.000 nouveaux-nés naissent avec la drépanocytose. Du Maroc à Madagascar, tous les pays sont concernés, mais c'est surtout l'Afrique subsaharienne qui est durement touchée par la maladie.

La drépanocytose est causée par une anomalie de l’hémoglobine, la substance qui assure le transport d’oxygène dans le sang pour le distribuer à tous les organes. Elle peut provoquer des douleurs souvent insupportables. On distingue deux types de drépanocytose :  la forme homozygote (qui se caractérise par plusieurs symptômes) et la forme hétérozygote (qui ne présente aucun symptôme). 

À lire aussi : Au Burkina Faso, la difficile lutte contre la drépanocytose

Comment savoir si j'ai la drépanocytose ?
Comment savoir si j'ai la drépanocytose ?  —  AlloDocteurs

Alors, comment établir le diagnostic ? 

1. Observer les globules rouges

Dans ce nouvel épisode d'AlloDoc en partenariat avec l'émission Bonjour Santé de Canal+ Afrique et avec le soutien de Sanlam, Jean-Marc Sène rappelle que la drépanocytose est "une maladie génétique. L’hémoglobine déforme le globule rouge, qui prend une forme de faucille", explique-t-il. L'un des moyens de vérifier si l’on est atteint de drépanocytose est donc d’observer les globules rouges au microscope. 

2. Analyser l’hémoglobine

"C’est une autre manière de faire le diagnostic : analyser l’hémoglobine et rechercher une fraction anormale : l’hémoglobine S", poursuit Jean-Marc Sène. 

3. Faire un test génétique

"On peut faire un test génétique qui recherche une variante du gène bêta-globine", préconise Jean-Marc Sène. "D’ailleurs, dans les diagnostics pré-nataux, c’est comme cela que l’on peut définir la présence de la drépanocytose chez un fœtus, en faisant un prélèvement du placenta ou du liquide amniotique dans lequel baigne le bébé", explique l’animateur.