Les fruits et légumes peuvent être introduits dès le quatrième mois de votre bébé
Les fruits et légumes peuvent être introduits dès le quatrième mois de votre bébé

Comment introduire des fruits et des légumes dans la nourriture de bébé ?

Après ses 4 mois révolus, votre enfant commence à découvrir de nouveaux aliments. C'est ce qu'on appelle la diversification alimentaire, une étape importante du développement de l'enfant.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le

La diversification alimentaire consiste à introduire des aliments autres que le lait (aliments solides) dans l'alimentation du nourrisson allaité ou recevant du lait pour nourrissons. Elle conduit progressivement à une alimentation familiale vers l’âge de 1 à 2 ans. L'âge de la diversification a beaucoup changé au fil du temps. Actuellement, la diversification est débutée chez un nourrisson en bonne santé au plus tôt après l'âge de 4 mois révolus et au plus tard à l'âge de 6 mois.

Mais il est déconseillé de commencer la diversification avant l'âge de 4 mois révolus en raison du risque d'allergie alimentaire. Tout comme il ne faut pas la retarder au-delà de 6 mois, même chez les enfants à risque d'allergie (père, mère, frère ou sœur allergique). Le lait pour nourrissons ne couvrent pas suffisamment les besoins nutritionnels nécessaires au bon développement de l'enfant à partir de cet âge.

Fruits et légumes à partir du 4ème mois 

Si les légumes sont les premiers aliments qui peuvent être facilement consommés et digérés par l’enfant, certains d'entre eux sont quand même à éviter. Choisissez donc des légumes bien tolérés par l'estomac encore fragile de votre bébé : les haricots verts, les épinards, les courgettes sans pépins et sans peau, les blancs de poireaux, les carottes. Évitez les légumes riches en fibres, comme la partie verte des poireaux qui est plus difficile à digérer. Côté préparation, les légumes doivent être mixés finement, cuits à l'eau ou à la vapeur, sans ajout de sel. N'hésitez pas à les introduire au repas du midi, en complément du lait. Donnez-les à votre bébé au biberon ou à la petite cuillère.

Les fruits peuvent aussi être introduits, en même temps que les légumes, dans l'alimentation de votre enfant. Vous pouvez lui donner des fruits après les légumes en raison de l'attrait des bébés pour le sucré. Une fois par jour, vous pouvez lui mixer des compotes de fruits cuits ou crus bien mûrs. Puis vous pouvez écraser simplement les fruits (poire, fraise, banane, pêche...). Attention, un intervalle de 2 à 3 jours est recommandé entre l’introduction de deux nouveaux aliments, notamment si ceux-ci sont allergéniques.