Les faux médicaments gagnent les rues de Yaoundé (photo d'illustration)
Les faux médicaments gagnent les rues de Yaoundé (photo d'illustration) Arnaud Ntchapda

Deux faux médicaments circulent au Cameroun

Les autorités sanitaires camerounaises ont détecté il y a peu des versions falsifiées des médicaments Cytotec et Imilux.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le

Alerte aux faux médicaments. Au Cameroun, les autorités viennent de découvrir deux produits falsifiés. Le ministre de la santé publique, Malachie Manaouda, l’a fait savoir à travers deux communiqués publiés au début du mois. Les deux produits jugés dangereux sont des versions falsifiées des Cytotec et l'Imilux. 

Le Cytotec® est un médicament contre l'ulcère de l'estomac. Il est aussi administré chez les sujets de plus de 65 ans présentant des complications graves des lésions localisées dans l’estomac et l’intestin. Quant à l'Imilux, il s'agit d'un antibiotique utilisé pour traiter différentes infections.   

Des produits dangereux

Cytotec a fait l’objet d’une alerte de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) relayée par le ministère camerounais de la santé publique. Celle-ci indique que deux lots falsifiés de ce médicament ont été découverts en République Démocratique du Congo (RDC), au Cameroun, au Ghana et au Nigeria. Les autorités ont précisé que le laboratoire Pfizer, qui produit ce médicament, a confirmé que les lots en question étaient falsifiés. S'agissant de l'Imilux (Imipenem/Cilastatine), c'est le Laboratoire National du Contrôle Qualité du Médicament (LANACOME) qui a confirmé sa falsification. Les analyses ont révélé que le produit qui se présente sous forme de poudre soluble ne se dissout pas dans l'eau pour préparation injectable", lit-on dans l’un des communiqués de Malachie Manaouda. 

Alors que les faux médicaments tuent chaque année plus de 100.000 personnes en Afrique, les autorités appellent aujourd'hui à la vigilance. Elles invitent aussi les citoyens à "communiquer rapidement" la présence de l'un de ces médicaments à l'Inspection Générale des Services Pharmaceutiques et des Laboratoires" ainsi qu’à  l’adresse électronique igpharmacie@yahoo.com et au numéro de téléphone mobile 655 97 85 00.