Au Sénégal, l’hôpital Aristide le Dantec va faire peau neuve

Le gouvernement sénégalais annonce que les travaux de "reconstruction intégrale" du célèbre hôpital dakarois seront lancés en septembre prochain.

Barou Dembélé
Rédigé le , mis à jour le
L'hôpital Aristide Le Dantec devrait se moderniser dans les prochains jours
L'hôpital Aristide Le Dantec devrait se moderniser dans les prochains jours

Les autorités sénégalaises répondent au cri du cœur des agents de l’hôpital le Dantec. Dans la foulée de la forte médiatisation du tragique décès d’Astou Sokhna en couches début avril dans un hôpital du nord du pays, le personnel soignant déplore l'état de cette institution hospitalière. 

Si le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, avait un temps évoqué la réhabilitation de cet établissement sanitaire implanté au cœur de la capitale, le personnel estime que sa reconstruction est la seule solution. Sur la base d’une maquette présentée à la presse, les agents ont estimé à 60 milliards FCFA le montant nécessaire pour redonner à leur hôpital son lustre d’antan. 

Reconstruction à tout prix

"La seule solution reste la reconstruction de l’hôpital centenaire, sur son site actuel’’, soulignait le professeur Madieng Dieng, notant que cette enveloppe devrait pouvoir supporter les coûts de la reconstruction proprement dite, des équipements, du suivi et de l’évaluation des travaux. 

En conseil des ministres ce mercredi 20 avril, le président Macky Sall semble avoir entendu leurs doléances puisqu’il a décidé de fournir une cure de jouvence à cet hôpital ‘’sur son site actuel’’. Les travaux vont démarrer dans moins de 5 mois, alors que certains observateurs plaidaient pour un déplacement du projet sur un autre site dans le but de permettre à l’Etat de se procurer des moyens de financement plus larges.

Créé en 1912 à Dakar, l’hôpital Aristide Le Dantec porte le nom d’un médecin militaire de la France coloniale et avait pour vocation de soigner les indigènes. Il fait partie des plus anciens établissements de santé au Sénégal, en compagnie de l’hôpital Principal, situé à proximité.