Beaucoup d'homosexuels ont vécu des expériences traumatisantes dans des hôpitaux (photo d'illustration)
Beaucoup d'homosexuels ont vécu des expériences traumatisantes dans des hôpitaux (photo d'illustration)

Au Sénégal, des milliers d'enfants vivent avec le VIH

Si le Sénégal a fait beaucoup de progrès dans la lutte contre le VIH / Sida ces dernières années, il lui reste beaucoup à faire pour soigner les enfants séropositifs.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le

C'est sans doute l'un des plus gros problèmes de santé dans notre continent. Plus de 90% des enfants qui vivent avec le VIH/Sida sont en Afrique. Et le Sénégal n'échappe pas à cette maladie sexuellement transmissible. Selon les derniers chiffres officiels, près de 5000 enfants sont atteint du VIH/Sida. 

Même si des progrès ont été réalisés, leur rythme reste trop lent. A ce jour, seulement 30% des moins de 15 ans malades du sida bénéficient d'un traitement antirétroviral, à savoir un médicament utilisé dans le traitement de l'infection par le VIH. Si le pays doit encore faire des efforts pour dépister plus et mieux, traiter tous les enfants vivant avec le VIH et améliorer le suivi de leur traitement, son plus grand défi c'est "d’éliminer la transmission mère-enfant", admet le Dr Safiatou Thiam, secrétaire exécutive du Conseil national de lutte contre le Sida, dans les colonnes de l'APS. 

Une campagne qui cible les plus jeunes

Alors que l'UNICEF explique que les femmes malades du sida doivent avoir accès aux traitements nécessaires pour rester en vie et prévenir la transmission du VIH à leur bébé durant la grossesse, l'accouchement et l'allaitement, le Dr Safiatou Thiam rappelle que 80% des femmes acceptent de se faire dépister lors des consultations prénatales. 

"Chez les enfants, nous n’avons pas des bons résultats; d’où l’importance de la campagne de sensibilisation que nous lançons pour pousser les populations à s’approprier le problème en vue d’aboutir à d’excellents résultats", explique le Dr Thiam.