Le port du masque favorise la mauvaise haleine (photo d'illustration)
Le port du masque favorise la mauvaise haleine (photo d'illustration)

Au Cameroun, des étudiants ratent leurs examens pour non port du masque

Alors que le ministre camerounais des Enseignements Secondaires exige le port obligatoire du masque pendant le déroulement des examens, trois candidats au probatoire ont raté leur examen pour non port de cette protection.

Fabrice Beloko
Rédigé le , mis à jour le

Incroyable mais vrai. Au Cameroun, 3 candidats au probatoire ont refusé de passer leur examen. Motif : le non port du masque. 

Alors que le ministre des Enseignements secondaires (Minesec) a rappelé que "le port de masque est obligatoire", ces jeunes étudiants se sont présentés au centre d'examen du lycée de Biyem Assi, à Yaoundé, sans cache-nez. Ces réfractaires au port du masque ont été motivés dans leur décision par le pasteur de l’église "Tabernacle de la liberté". 

"Ils sont protégés par le sang de Jésus"

Face à cette situation, le proviseur du lycée a proposé des masques gratuitement aux 3 candidats au probatoire, l'examen du cycle secondaire pour accéder en classe de terminale. En vain. Après leur refus, les étudiants ont rempli des procès verbaux de désistement et ont été priés de rentrer cher eux. 

"Mes fidèles ne portent pas de masque, car ils sont protégés par le sang de Jésus et que d’ailleurs le coronavirus n’existe pas", explique naïvement Caleb Ngoa Atangana, pasteur de l'église Tabernacle de la liberté, à l'heure où les autorités multiplient leurs efforts pour la propagation du coronavirus (Covid-19) au Cameroun. A ce stade, on recense un peu plus de 18.700 cas confirmés, dont au moins 408 décès.