Vers une hausse des prix du sucre et du tabac en Algérie ?

Pour la future loi de finances, le gouvernement algérien met l’accent sur la santé de ses citoyens. Pour cela, il s’attaque au sucre et au tabac. Explications.

Sabrina El Faïz
Rédigé le , mis à jour le
La contrebande de cigarettes fait un tabac au Maroc
La contrebande de cigarettes fait un tabac au Maroc

Un avenir sans fumée. C'est sans doute le souhait du gouvernement algérien, au vu de l'avant-projet de la loi de finances 2022. Les autorités veulent notamment supprimer la réduction particulière dont bénéficie le tabac, au niveau des impôts et de la douane. De quoi augmenter le prix d'un paquet de cigarettes d'environ 5 DA.  Une bonne nouvelle dans un pays où plus de 16% des Algériens âgés entre 18 et 69 ans seraient "des fumeurs réguliers", selon une étude réalisée par le ministère de la Santé en 2017. 

En augmentant le prix du tabac, le gouvernement espère réduire drastiquement le nombre de fumeurs en Algérie. Selon l’Organisation mondiale de la santé, une augmentation du prix de 10% donnerait lieu à une diminution de 4% de la consommation. Cette hausse des prix permettra aussi de renflouer les caisses de l’Etat qui prédit une envolée de 6 milliards de dinars. 

Le sucre au banc des accusés

Le gouvernement espère aussi réduire drastiquement la consommation du sucre sur le sol algérien. Synonyme de plaisir, le sucre à forte dose menace notre équilibre nutritionnel et provoque diabète, surpoids, caries ou encore maladies cardio-vasculaires. L'avant-projet de la loi de finances 2022 entend "supprimer dans un premier temps, l‘exonération de TVA portant sur les opérations de vente de sucre pour les soumettre au taux réduit de 9% de TVA. En effet, cette imposition permet de répondre à un souci de santé publique, dont la prise en charge des maladies causées par la consommation de ce produit pèse lourdement sur le budget de l‘Etat".

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) nous encourage à limiter notre consommation à 25 grammes par jour soit environ 6 cuillères à café. Le problème, c’est que le sucre est parfois caché. Sodas, biscuits, plats tout prêts… On le retrouve dans presque tous les aliments industriels. Il permet de donner un goût sucré mais a aussi un pouvoir conservateur.