2 millions de Congolais ciblés par une campagne de vaccination contre le choléra

Elle doit aider à renforcer l’immunité de ceux qui ont reçu la première dose de vaccin en Décembre 2021.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le
Le vaccin oral contre le choléra est très efficace
Le vaccin oral contre le choléra est très efficace  —  OMS RDC

C'est parti pour un nouveau tour. Depuis le début du mois d'avril, une campagne de vaccination anti-choléra a été lancée dans 13 zones de santé du Haut-Lomami, Tanganyika et Sud-Kivu. Elle cible 2 millions de Congolais d'un an et plus. Une bonne nouvelle, quand on sait que depuis le début de 2022, plus de 4.000 cas suspects de choléra et une cinquantaine de décès ont été notifiés dans 40 zones de santé appartenant à 10 provinces de la République démocratique du Congo (RDC). 

Cette nouvelle phase de vaccination cible donc les personnes qui ont reçu une première dose, en décembre et janvier derniers. Dr Placide Wendo, le coordonnateur du programme national de choléra, explique que l'objectif est de faire disparaître le choléra grâce à l’immunité collective. 

Un vaccin qui immunise complètement

Le Dr Wendo explique que le vaccin confère à celui qui le reçoit l’immunité et la résistance au choléra. Il ne peut plus être contaminé ou malade, même s’il est en contact avec le vibrion cholérique, vecteur de la maladie. 

Après l’importante vague de contaminations observée en 2017, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que beaucoup de progrès ont été réalisés. (…) Avec les actions que l’on a mises en œuvre depuis quatre ans, on a constaté une baisse significative du nombre de cas de choléra depuis le début de l’année 2021", précise le Dr Georges Folefack, le coordinateur du programme des urgences pour l'OMS en République Démocratique du Congo.